Depuis 2018, Incepto propose aux hôpitaux, cliniques et centres d'imagerie médicale sa plateforme de solution d'intelligence artificielle appliquée à l'imagerie médicale. Son portefeuille d'algorithmes permet d'aider au diagnostic et à la prise en charge de pathologies complexes. Ce 19 septembre, la startup française a annoncé une levée de fonds de 27 millions d'euros. L'occasion pour elle de se déployer sur le territoire européen en se lançant sur quatre nouveaux marchés : l'Allemagne, le Portugal, l'Espagne et l'Italie.

Ce tour de table a été mené par LBO France avec la participation de Wille France et de ses investisseurs historiques, à savoir AXA Ventures Partners (APA), Le Fonds Patient Autonome de Bpifrance et Karista.

L'intelligence artificielle au service des médecins et des patients

La plateforme développée par Incepto propose des applications d'intelligence artificielle qui aident les professionnels de santé (médecins, radiologues) au dépistage de cancers, de maladies cardiovasculaires ou neurodégénératives en facilitant la gestion des données à analyser. Cette solution permet notamment de réduire le délai d'attente des examens, de répondre à un déficit de spécialistes de certaines maladies graves et, par conséquent, d'améliorer la prise en charge des patients.

Ses dix-sept applications permettent aujourd'hui de couvrir différents domaines comme la mammographie, la médecine nucléaire ou encore la radiographie.

Producteur et distributeur : Incepto ou le "Netflix de l'imagerie médicale"

Les algorithmes de deep learning de la startup proviennent majoritairement d'applications d'entreprises partenaires comme ScreenPoint Medical ou Qure. L’entreprise a par ailleurs profité de la levée de fonds pour annoncer la signature de 5 nouveaux partenaires : IBlab, Milvue, PAIRE, Smartsoft et Thirona.

Incepto ne se restreint cependant pas au rôle de distributeur et développe 20% des applications mises à disposition afin de couvrir des domaines qui ne le sont pas par les applications de ses partenaires, et ce en étroite collaboration avec des hôpitaux et des centres d'imagerie. Cette double casquette lui vaut d'être lui vaut d'être comparé au "Netflix de l'imagerie médicale" et lui permet de se démarquer sur un marché de plus en plus concurrentiel.

Proposé sous forme d'abonnement aux hôpitaux, ce dispositif basé sur l'intelligence artificielle sans avoir à changer de matériel (plug and play).

1 million de patients par mois pourraient profiter de cette solution en 2024

À ce jour, Incepto revendique travailler avec 150 hôpitaux et traiterait environ 100 000 patients par mois. L'ouverture de quatre nouvelles filiales en Europe devrait l'aider à s'imposer en tant que leader européen du secteur.

L'objectif, selon Antoine Jomier, président et cofondateur de la startup, est d'arriver à un million de patients par mois en 2024.