L’entreprise de livraison rapide Ele.me, détenue par Alibaba, va faire son incursion dans le monde des vidéos courtes. La version chinoise de TikTok, Douyin, proposera bientôt à ses utilisateurs de commander des repas directement depuis l’application, a annoncé Alibaba. Avec ce partenariat, ByteDance, la maison mère de Douyin, souhaite concurrencer le géant chinois Tencent qui possède des parts dans le leader des services de livraison de plats, Meituan.

Commander à manger en regardant une vidéo

Les 600 millions d’utilisateurs actifs quotidiens de Douyin vont bientôt pouvoir commander leurs repas après avoir visionné un contenu sur l’application de vidéo courte, rapporte le South China Morning Post. La collaboration entre le réseau social chinois et la société de livraison Ele.me va permettre de faire la promotion de millions de restaurants, mais également de magasins, à travers les vidéos de la plateforme.

Dans un communiqué, l’entreprise a baptisé cette nouvelle expérience : « Je regarde, je commande et je reçois ». Son fonctionnement a été rendu le plus fluide possible pour inciter à l’achat. Lorsqu’un utilisateur regarde une vidéo, il peut  effectuer une commande instantanément. Une fenêtre s’ouvre alors vers une mini-application Ele.me intégrée à Douyin pour faciliter la transaction.

Douyin cherche de nouveaux modèles de monétisation

Cette stratégie doit permettre à Alibaba, qui a acheté Ele.me en 2018 pour 9,5 milliards de dollars, de concurrencer le leader du secteur de la livraison de nourriture, Meituan. Ce dernier possède 67 % des parts du marché chinois, contre 27 % pour Ele.me. Depuis l’acquisition d’Ele.me, l’entreprise redouble d'efforts pour améliorer les performances du service.

ByteDance tire aussi son épingle du jeu dans ce partenariat. La firme essaye par tous les moyens de trouver de nouveaux modèles de monétisation pour son réseau social. Le secteur de la livraison rapide étant en plein essor, la société fait le pari que les utilisateurs de Douyin dépenseront plus d’argent durant leur navigation.

L’application de ByteDance a déjà entamé des essais de livraison le mois dernier dans plusieurs villes chinoises. Avec la pandémie de Covid-19, les commerçants ont développé le besoin de multiplier les options de livraison pour envoyer des achats groupés à leurs clients. Douyin pourrait aider à mettre en avant des entreprises locales, une stratégie que son homologue international, TikTok, semble aussi emprunter.