SoundCloud a annoncé début mai avoir racheté Musiio, une entreprise qui utilise une intelligence artificielle pour faire de la curation de contenus musicaux. Avec cette acquisition, la plateforme de streaming espère pouvoir découvrir, avant tout le monde, les titres et artistes de demain.

Musiio, quèsaco ?

Musiio est une société fondée en 2018 à Singapour. Elle propose une technologie permettant d'étiqueter des titres, de les trier et les mettre dans des playlists afin de prédire les prochaines musiques que les utilisateurs souhaitent écouter.

L’intelligence artificielle construite par l’entreprise permet d’écouter et analyser plus de musiques que n’importe quel être humain afin de comprendre et d’identifier les caractéristiques des titres.

Actuellement Musiio propose exclusivement ses services aux entreprises. Après son rachat par SoundCloud, elle continuera à servir ses clients actuels et se tient prête à en accueillir de nouveaux.

SoundCloud s'offre Musiio, un rachat qui coule de source

Si SoundCloud s’est positionnée sur ce rachat, c’est pour profiter de la technologie de Musiio. L’objectif est de réussir à repérer les prochaines tendances musicales et les futurs talents cachés sur sa plateforme.

« SoundCloud héberge plus de musiques provenant de plus de créateurs que n’importe quelle autre plateforme sur la planète. L’acquisition de Musiio accélère notre stratégie consistant à mieux comprendre comment cette musique se déplace (...) », a expliqué Eliah Seton, président de SoundCloud. Il estime que « sa position singulière sur le marché, à la fois comme service de streaming musical et comme entreprise de services aux artistes, ne ressemble à aucun autre concurrent », à l’occasion d’un entretien avec TechCrunch.

Hazel Savage, directeur général de Musiio, et Aron Pettersson, le directeur technique, resteront à la tête de la société. Leurs employés intégreront les équipes de SoundCloud en conservant leurs postes.

« SoundCloud n’est pas seulement un nom légendaire, mais aussi une entreprise tournée vers les artistes qui, selon moi, représente l’avenir de la nouvelle industrie musicale holistique », a exprimé Hazel Savage dans son communiqué.

La plateforme de streaming musical fondée en 2007 recense plus de 300 millions de titres provenant de 30 millions de créateurs différents. Pour le moment, aucune nouvelle fonctionnalité n’a été annoncée.