Une nouvelle vague de Covid-19 frappe la Chine depuis quelques semaines. Pour faire respecter sa politique zéro covid, le pays a imposé aux entreprises de fermer leurs portes. Après une semaine de fermeture, Reuters rapporte que les nombreuses usines de Shenzhen viennent donc de reprendre du service. Pour le plus grand bonheur des clients.

À Shenzhen, les usines retrouvent une cadence de production normale

Les regards étaient notamment tournés vers les usines de Foxconn à Shenzhen. La société fait travailler environ 200 000 personnes dans cette région de la Chine et le moindre arrêt met un frein inquiétant à la production des entreprises qui dépendent de ces usines. C'est le cas d'Apple, Samsung, DJI ou encore Oppo. Foxconn a annoncé dans un communiqué de presse avoir repris ses activités. La société a déclaré qu'elle avait « retrouvé une cadence de production normale » dans ses usines de Longhua et Guanlan.

La direction de Foxconn a précisé dans sa déclaration qu'elle prévoyait d'appliquer une politique de prévention et de contrôle des épidémies. Un porte-parole ajoute que « certains membres du personnel vont vivre et travailler dans une bulle pendant plusieurs mois ». C'est le prix à payer selon le fraisant chinois, pour continuer d'assurer la production et éviter d'aggraver les pénuries actuelles. Pour l'instant, les employés de Futian, un district de Shenzhen, sont toujours invités à travailler à domicile.

Pas de conséquences majeures pour Apple

À chaque nouvelle fermeture en Chine, le monde entier tremble. Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, avait déclaré que « s'il dure, ce nouveau confinement en Chine aura des répercussions économiques ». Apple aussi s'inquiète. Cette fois-ci, c'était probablement trop court pour que le géant américain n'en voit les conséquences. En effet, il est peu probable que la fermeture de Shenzhen ait un impact important sur la production de l'iPhone. La majorité de la production d'iPhone orchestrée par Foxconn se trouve à Zhengzhou, dans la province du Henan.

Cette réouverture intervient un peu plus d'une semaine après que l'entreprise ait annoncé qu'elle suspendait ses activités dans la ville après qu'un pic de 60 nouvelles infections ait été signalé. La stratégie zéro covid de la Chine oblige les entreprises à respecter ce protocole. Des mesures très strictes de confinement sont prises et des tests sont effectués en masse pour tenter de contenir le virus. La Chine a signalé le week-end dernier ses deux premiers décès causés par le Covid-19. Il n'y en avait pas eu depuis plus d'un an.