Des chercheurs de l’université de Harvard et de l’école médicale de Harvard ont mis au point une encre vivante pour l’impression 3D à base de colibacille (Escherichia coli), la bactérie ...