L’Apple Watch pourrait un jour être imprimée. Apple aurait commencé à tester un nouveau procédé de fabrication à petite échelle pour ses montres connectées. Il permettrait d’exploiter l’impression 3D pour la production du châssis en acier inoxydable de ses futures montres. Pour l’instant, les tests conduits par la marque concerneraient une petite quantité de ses futurs Apple Watch Series 9, rapporte Bloomberg.

L’objectif de cette nouvelle technique de fabrication serait, entre autres, d’éviter de devoir découper de grandes plaques de métal pour leur donner la forme voulue. Ce procédé permettrait in fine de réduire le temps nécessaire à la fabrication du châssis des Apple Watch tout réduisant l’utilisation de matériaux, et ce dans une démarche tant économique qu’écologique.

Des tests conduits à petite échelle… mais de grandes ambitions

Si pour l’instant, l’impression en 3D de châssis se fait en volumes réduits, dans un contexte d’essais industriels, Apple souhaiterait employer ce procédé à grande échelle par la suite. La firme voudrait, par ailleurs, d’ici quelques années, être en mesure d’imprimer en 3D le châssis d’autres appareils. À terme, cette technique ne concernerait donc pas uniquement les Apple Watch.

Cela étant, la marque n’est pas encore en mesure de mener à bien cette impression 3D sur tous les métaux. Si la technique semble au point avec l’acier inoxydable des Apple Watch, châssis en titane des Apple Watch Ultra pourrait également en bénéficier d’ici quelques mois, la production en masse de châssis imprimés en 3D ne serait pas encore possible pour les MacBook Air, MacBook Pro, ou pour les iPad. Ces différents produits sont en effet fabriqués en aluminium… un métal moins dur, qui semble pour l’instant moins adapté à cette nouvelle méthode de production.

Dans un autre domaine, Apple a néanmoins réaffirmé, l’année dernière, sa volonté de ne plus utiliser que de l’aluminium et de l’acier recyclé pour le châssis de ses différents appareils. Un objectif en bonne partie rempli en ce qui concerne l’aluminium. En 2021, le géant de Cupertino annonçait en effet que 59% de tout l’aluminium utilisé par ses produits était issu de sources recyclées. On sait d’ailleurs que de nombreux produits Apple utilisent, depuis plusieurs années maintenant, des châssis intégralement constitués d’aluminium recyclé. Parmi eux, les MacBook Air et Pro, ou encore les iPad Air et Pro, entre autres.