La startup chinoise XTransfer a levé 138 millions de dollars selon Nikkei Asia, le 17 septembre. L’entreprise fondée par plusieurs anciens d’Ant Group est valorisée à plus d’un milliard de dollars après seulement quatre ans d’existences.

Une startup en pleine croissance

XTransfer, basé à Shanghaï, fournit des services de gestion de devises et de paiements à plus de 150 000 petites et moyennes entreprises (PME) d’import et d’export, pour la plupart situées en Chine. Très dynamique, la startup a recruté 400 personnes depuis le début de l’année pour atteindre un effectif de plus de 1 000 personnes, l’objectif est d’arriver à 1 300 personnes d’ici la fin 2021. Ses fondateurs affirment qu’elle est rentable depuis avril 2020.

Le tour de table, mené par le groupe d’investissement américain D1 Capital Partners, doit financer des investissements dans le big data et l’IA. Le but est de renforcer son système de gestion des risques de blanchiment et recruter des talents internationaux pour son expansion.

XTransfer se présente comme le « PayPal pour le commerce transfrontalier ». Avec l'acquisition de GoPay par PayPal, l'entreprise américaine s'est par ailleurs mise directement en concurrence avec XTransfer. Bill Deng, directeur général de la startup a affiché son ambition à Nikkei Asia expliquant que son « plan est de servir les PME du monde entier, en commençant par l'Asie du Sud-Est où nous avons déjà pris pied ». Lors d’une précédente déclaration, il avait affirmé vouloir s’étendre dans les Philippines, en Indonésie, en Thaïlande, au Vietnam, depuis les bureaux de XTransfer à Singapour.

XTransfer poussé par un contexte favorable

Le succès de XTransfer ne surprend pas, tant le secteur de la FinTech est dynamique actuellement. Outre D1 Capital Partners, présent dans de nombreuses entreprises technologiques chinoises, XTransfer a attiré les investissements d’un opérateur télécom australien, Telstra, d’un conglomérat d’État chinois, d’un fond soutenu par Ant et Alibaba, et d’autres divers basés à Hong Kong et en Chine.

Les exportations en très bonne forme de la Chine contribuent au succès de XTransfer. Sur les huit premiers mois de 2021, elles ont augmenté de 33,7% par rapport à 2020. Un chiffre à relativiser avec l’effet Covid-19, mais qui reste bien supérieur aux attentes du marché. Une évolution surtout portée par les PME pile le terrain de chasse de XTransfer.