Google vient de lancer une version mise à jour de l’un de ses sites baptisé How Search Works. Objectif : donner davantage de transparence sur le fonctionnement du moteur de recherche alors que celui-ci est de plus en plus dans le viseur des autorités américaines…

Que contient ce site ?

« Le site web vous donne un aperçu de ce qui se passe entre le moment où vous commencez à taper dans la barre de recherche et celui où vous obtenez les résultats de votre recherche. Il donne un aperçu de la technologie et du travail nécessaires pour organiser les informations du monde entier, comprendre ce que vous recherchez et vous mettre en relation avec les informations les plus pertinentes et les plus utiles », écrit Danny Sullivan, agent de liaison avec le public de Google Search, à propos du nouveau site.

Réorganisé en plusieurs sections, comme « Notre approche », How Search Works explique par exemple comment Google procède pour trier des centaines de milliards de pages Web et trouver les résultats les plus pertinents et les plus utiles pour ce que vous recherchez. « L'un des facteurs que nous utilisons pour aider à déterminer cela est de comprendre si d'autres sites web importants établissent un lien ou font référence au contenu. Cela s'est souvent avéré être un bon signe que l'information est de confiance », détaille par exemple la plateforme.

Ces informations peuvent être précieuses pour ceux qui souhaitent comprendre les mécanismes, notamment SEO, de la firme de Mountain View… mais il faut se tenir à jour. En constante évolution, le moteur de recherche a en effet subi 4 500 ajustements pour la seule année 2020.

Une personne devant son ordinateur ouvert sur la page d'accueil de Google.

Le moteur de recherche de Google exerce un monopole écrasant selon les autorités. Photographie :
Firmbee.com / Unsplash

Le Search ciblé par les autorités

Le lancement de ce site remasterisé ne tombe probablement pas par hasard. Sous le coup de plusieurs poursuites antitrust outre-Atlantique, Google tente de jouer la transparence. En effet, il lui est notamment reproché des pratiques cachottières autour de son moteur de recherche : exerçant un monopole sans précédent sur la toile, Google l’utilise souvent pour mettre en avant ses propres produits et garde le mystère sur sa manière de fonctionner.

Par ailleurs, Joe Biden envisage très sérieusement de nommer Jonathan Kanter à la tête de sa division de lutte contre les pratiques anticoncurrentielles. Cet avocat est un fervent opposant à Google, contre qui il a défendu plusieurs entreprises. Face à des autorités toujours plus féroces, la firme de Mountain View tente de redorer son image en donnant les clés de son champ d’activité historique qu’est Google Search.