Alors que le variant Delta fait considérablement augmenter les cas de contamination à la Covid-19 dans le monde, les géants de la tech américains ont décidé d’agir en conséquence. Ce mercredi 28 juillet, Google et Facebook ont ainsi annoncé que seuls leurs employés vaccinés seraient autorisés à retourner au bureau.

Du côté de Mountain View, c’est le PDG lui-même, Sundar Pichai, qui a pris la parole. Dans un e-mail envoyé à ses employés et ensuite publié dans un billet de blog, il a premièrement annoncé que la reprise du travail présentiel était une fois de plus retardée. Alors qu’elle devait avoir lieu début septembre, elle se fera finalement le 18 octobre. Cette date est encore susceptible de changer selon la situation sanitaire, précise le PDG.

Surtout, Google a pris la décision de n’autoriser le retour au bureau qu’à ses employés vaccinés. Sundar Pichai détaille les contours de cette mesure, qui ne sera pas appliquée de la même manière selon les pays :

« Nous allons déployer cette politique aux États-Unis dans les prochaines semaines et l'étendre à d'autres régions dans les mois à venir. La mise en œuvre variera en fonction des conditions et réglementations locales, et ne s'appliquera pas tant que les vaccins ne seront pas largement disponibles dans votre région. Vous recevrez des conseils de vos responsables locaux sur la manière dont cela vous affectera, et nous vous communiquerons également plus de détails sur un processus d'exceptions pour les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées pour des raisons médicales ou autres raisons protégées ».

Même son de cloche chez Facebook. Lori Goler, la vice-présidente des ressources humaines au sein de l’entreprise, a en effet déclaré : « Dès la réouverture de nos bureaux, nous exigerons que toute personne venant travailler sur l'un de nos campus américains soit vaccinée. La mise en œuvre de cette politique dépendra des conditions et réglementations locales ». Cela ne concerne toutefois pas tous les employés du réseau social, puisque certains d’entre eux ont désormais la possibilité de travailler depuis chez eux de manière permanente.

À Cupertino, les dirigeants ont également pris de nouvelles mesures face au variant Delta. Le retour au bureau pour les salariés d’Apple a ainsi été repoussé au mois d’octobre. Pour l’heure, la marque à la pomme n’a cependant rien communiqué quant à la vaccination de ses travailleurs.