Après avoir lancé en bêta les Shorts en France pour concurrencer TikTok, YouTube semble vouloir s’attaquer à l’e-commerce via le rachat de la société Simsim. Google profite ainsi grâce à ce rachat d’un argument de taille pour mettre en relation les entreprises avec les influenceurs ainsi que leurs clients. Selon des sources proches du dossier interrogées par TechCrunch, la start-up indienne aurait été acquise pour un montant de plus de 70 millions de dollars. Pour rappel, la jeune entreprise avait levé 17 millions de dollars il y a deux ans et avait été évaluée à 50 millions de dollars en 2020.

L’e-commerce en ligne de mire pour YouTube

Basée à Gurgaon (Inde), SimSim est une start-up ayant pour objectif d’aider les petites entreprises à passer à l’ère du commerce électronique, notamment grâce à la puissance du média vidéo et des créateurs de contenu. De ce fait, une plateforme permet de connecter les entreprises locales, les influenceurs et les clients entre eux via une application.

« Nous ne pouvons pas imaginer un meilleur écosystème pour construire Simsim, en termes de technologie, de portée, de réseaux de créateurs et de culture. Nous avons hâte de faire partie de YouTube et sommes ravis de construire Simsim au sein de la société technologique la plus admirée au monde », expliquent les cofondateurs de SimSim, Amit Bagaria, Kunal Suri et Saurabh Vashishtha, expliquent dans un communiqué conjoint.

Dans un billet de blog, Gautam Anand, vice-président de YouTube Asie-Pacifique, explique que cette acquisition permettra à terme d’aider les petites entreprises et les détaillants indiens afin d’atteindre de nouveaux clients efficacement. Il souligne que YouTube ne prévoit pas pour le moment d’apporter des modifications immédiates à Simsim. De ce fait, Gautam Anand explique que l’application continuera de fonctionner de manière indépendante « pendant que nous travaillons sur les moyens de présenter les offres de Simsim aux spectateurs de YouTube ».

En plus de cela, le dirigeant souligne son engouement pour le marché indien et le développement de YouTube en déclarant : « Avec plus de 2 500 créateurs YouTube comptant plus d'un million d'abonnés et le succès de YouTube Shorts, que nous avons lancé en Inde en premier, nous nous engageons à apporter le meilleur de YouTube en Inde et à développer la communauté des créateurs en facilitant le démarrage de la nouvelle génération de créateurs mobiles ».