Chez Google, malgré la réouverture des bureaux annoncée dans les prochaines semaines, les salariés continueront de travailler en partie depuis leur domicile. C'est ce qu'a déclaré Sundar Pichai, le CEO de l'entreprise, dans un billet de blog partagé avec ses équipes en début de semaine. Après avoir prolongé le 100% télétravail jusqu'en juillet 2021, Google veut mettre en place une approche de collaboration hybride qui pourrait servir de modèle à d'autres grandes entreprises.

Un mode de collaboration hybride pour les employés de Google

Le géant américain veut offrir de la flexibilité à ses employés. Sundar Pichai a notamment déclaré ceci : "nous allons passer à une semaine de collaboration hybride où la plupart des Googlers passeront environ trois jours au bureau et deux jours là où ils travaillent le mieux. Certaines personnes devront être sur place plus de trois jours par semaine en raison de la nature de leur mission, mais dans la mesure du possible, nous devrons appliquer ce modèle".

Google veut continuer d'investir dans l'immobilier pour offrir de nouvelles possibilités de mobilité à ses salariés, tout au long de leur carrière. La firme de Mountain View promet également d'offrir à certains salariés l'opportunité de télétravailler à 100%. Pichai précise ceci : "avant la pandémie, des milliers de personnes travaillaient dans des lieux distincts de leur équipe principale. Je m'attends à ce que ce nombre augmente dans les mois à venir, à mesure que nous développons des rôles plus éloignés, y compris des sous-équipes entièrement distantes".

La rémunération ajustée en fonction du lieu de travail

Google veut également ajuster la rémunération de ses salariés en fonction de leur lieu de travail. À poste équivalent, un salarié qui vit à San Francisco sera certainement mieux payé qu'un salarié qui vit à Austin. Le modèle idéal de collaboration hybride selon Sundar Pichai ressemble à ça : 60% des salariés travailleront au bureau quelques jours par semaine, 20% travailleront entièrement à domicile tandis que 20% exploreront les nouveaux bureaux de Google. Un moyen pour Google d'offrir plus de flexibilité à ses salariés.

Sundar Pichai précise dans sa déclaration que des jours de repos exceptionnels continueront d'être délivrés pour permettre une "remise à zéro". L'idée derrière ce congé exceptionnel est d'aider les employés à se reposer, lorsqu'ils traversent un moment difficile. Cette année il y aura également chez Google un jour de congé commun à tous les employés : le 28 mai 2021. Jusqu'en septembre, les employés sont invités à continuer de travailler depuis leur domicile.