Décidément, l’année 2021 fait sortir de l’ombre le projet Titan d’Apple. Un rapport de Bloomberg paru le 19 février affirme ainsi que la marque à la pomme est actuellement en discussion avec plusieurs fournisseurs de capteurs LIDAR, éléments essentiels au développement d’une voiture autonome.

L’Apple Car fait en effet couler beaucoup d’encre depuis 2015 mais, comme à son habitude, la firme de Cupertino reste très secrète sur la technologie qu’elle développe. Si l’année dernière, nous en apprenions davantage sur le système d’intelligence artificielle qui servira à contrôler le véhicule, ce dernier se concrétise encore plus puisqu’Apple serait en pourparlers avec plusieurs entreprises spécialisées dans la technologie LIDAR. Pour rappel, elle permet aux véhicules autonomes de cartographier leurs alentours grâce à des lasers, et d’ainsi éviter les obstacles ou autres véhicules se trouvant sur leur chemin.

La technologie LIDAR n’est pas inconnue à Apple : l’iPad Pro et l’iPhone 12 Pro en sont dotés, et elle a déjà été essayée sur les véhicules tests de la marque à la pomme, des SUV Lexus, qui foulent les routes californiennes depuis 2017. Selon Bloomberg toutefois, l’ambition d’Apple est désormais d’obtenir « la prochaine génération de LIDAR qui sera considérée comme à la pointe du progrès dans quatre à cinq ans ». On ignore toutefois quelles firmes ont été contactées par Apple pour l’achat de ces capteurs.

Le secteur des véhicules autonomes est en pleine croissance, avec de plus en plus de géants de la tech, à l’image de Microsoft ou d’Amazon, qui s’y intéressent de très près. En conséquence, les entreprises développant des capteurs LIDAR sont de plus en plus sur le devant de la scène ; Luminar Technologies vient par exemple de voir ses actions en bourse augmenter de 9%.

Les nouvelles informations dévoilées par Bloomberg vont dans le sens des prédictions des analystes, qui estiment que l’Apple Car devrait entrer en production entre 2024 et 2027. Si la firme de Cupertino prend en charge toute la partie logicielle ainsi que le design du véhicule, elle va avoir besoin, à l’instar de la production de l’iPhone, de fournisseurs extérieurs pour concrétiser son projet, d’autant plus dans le domaine de l’automobile qui requiert un savoir-faire important.

Au mois de janvier, Hyundai a ainsi révélé être en pourparlers avec Apple pour une éventuelle collaboration sur l’Apple Car, mais les discussions sont interrompues pour le moment.