Alors qu’Amazon est sur le point de lancer Sidewalk aux États-Unis, l’entreprise a tenu à préciser que les appareils Echo déjà existants seront dotés de cette connectivité par défaut.

Sur Echo par défaut, mais il est possible de désactiver l’option

La firme de Jeff Bezos avait annoncé Amazon Sidewalk l’année dernière, et a donné plus de détails à son sujet le 21 septembre dernier. Il s’agit d’un réseau utilisant les objets intelligents comme des ponts de connexion entre eux en exploitant la bande de fréquence 900MHz, il étend ainsi la portée des réseaux Wi-Fi à l’échelle d’un quartier. De ce fait, des objets intelligents se trouvant à l’extérieur du domicile, à l’image de capteurs d’eau pour garder sa pelouse hydratée ou encore de dispositifs à placer sur sa boîte aux lettres afin d’être alerté si l’on reçoit du courrier, restent connectés à Internet. Plus il y a de voisins qui se connectent à Sidewalk, plus le réseau est robuste, explique le géant du eCommerce :

« Si votre appareil perd sa connexion Wi-Fi, Sidewalk peut simplifier la reconnexion à votre routeur et vous aider à configurer de nouveaux appareils Echo. Le réseau peut également étendre la couverture des appareils compatibles avec Sidewalk, tels que les lumières intelligentes Ring et les dispositifs de suivi des animaux et des objets, afin qu’ils puissent rester connectés et continuer à travailler sur de longues distances ».

La semaine passée, Amazon a ainsi commencé à envoyer des e-mails aux possesseurs d’Amazon Echo pour les prévenir que le réseau serait implémenté dans leur produit par défaut. Toutefois, la firme assure qu’il est possible de passer outre cette fonctionnalité. Il faut s’y prendre avant le lancement officiel de Sidewalk en mettant à jour Alexa, puis se rendre dans les paramètres du compte et sélectionner « Amazon Sidewalk » pour ensuite désactiver l’option.

Amazon rassure les utilisateurs

L’annonce d’Amazon Sidewalk n’a pas manqué de faire réagir les défenseurs de la vie privée. Par le passé, la firme de Jeff Bezos a déjà avoué avoir enregistré les conversations de certains utilisateurs d’appareils dotés d’Alexa dans le but d’améliorer ses produits. Cette fois, elle a tenu à rassurer ses clients : avec Sidewalk, toutes les données sont cryptées et les personnes décidant de partager leur bande passante n’ont pas la capacité de visualiser les données émanant des appareils de leurs voisins.

Le lancement de Sidewalk est donc imminent, reste à voir s’il convaincra les utilisateurs américains avant de penser à un éventuel déploiement en Europe.