Si les services de streaming musicaux sont en plein boom avec une hausse sans précédent en 2019, ce n’est pas le cas de Google Play Music. Google vient ainsi d’annoncer la fin de sa plateforme  pour cette année. Elle sera, à terme, remplacée par YouTube Music.

Clap de fin

C’est désormais officiel : Google Play Music est en passe de disparaître. Cette nouvelle était bien sûr attendue, d’autant plus que YouTube Music, son remplaçant, s’est récemment doté de plusieurs fonctionnalités intéressantes. Ce dernier possède désormais un onglet « explore », peut être utilisé hors ligne et dispose de playlists collaboratives. Son application sera par ailleurs pré-installée sur les appareils Android.

Dans un billet de blog, Google déclare que dès la fin du mois d’août, les utilisateurs ne pourront plus « acheter et précommander de la musique ou télécharger de la musique sur Google Play Music via Music Manager ». À partir du mois de septembre pour la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud, puis d’octobre pour le reste du monde, le streaming en ligne ne sera également plus disponible sur le service. Les utilisateurs ont néanmoins jusqu’à décembre pour récupérer leur musique, explique la firme de Mountain View :

« Mais ne vous inquiétez pas, nous conserverons vos playlists, vos téléchargements, vos achats, vos goûts et bien d’autres choses encore jusqu’en décembre 2020 pour faciliter votre transfert vers YouTube Music. Les utilisateurs qui souhaitent transférer leurs bibliothèques musicales de Google Play Music à YouTube Music peuvent le faire jusqu’en décembre 2020, après quoi leurs bibliothèques Google Play Music ne seront plus disponibles ».

Au mois de mai 2020, Google présentait son outil pour réaliser le transfert entre Google Play Music et YouTube Music.

Un marché déjà bien occupé

L’entreprise conseille toutefois de réaliser ce transfert dès que possible et assure à ceux qui ne souhaitent pas basculer sur YouTube Music que leur abonnement sera annulé lorsqu’ils auront payé leur dernière facture.

YouTube Music va désormais devoir se faire une place sur un marché incroyablement concurrentiel. Face au leader incontournable Spotify, au géant Apple Music et à Amazon qui s’est récemment lancée dans le streaming gratuit, YouTube Music a intérêt à innover pour tenter de séduire de nouveaux abonnés.