Google vient de dévoiler ses résultats pour le premier trimestre 2020. La pandémie de Covid-19 que nous traversons a eu plusieurs impacts sur le géant américain. Si les recettes publicitaires de l’entreprise ont été affectées par la crise sanitaire, le nombre d’utilisateurs de Google Search atteint des records. On constate une augmentation fulgurante des recherches.

Une augmentation du nombre d’utilisateurs de Google Search

Après deux mois parfaits (janvier et février) du point de vue des recettes publicitaires pour Google, les annonceurs ont freiné leurs dépenses dès le début du mois de mars. Exactement au même moment où la pandémie de Covid-19 a commencé à s’intensifier en Europe et aux États-Unis. C’est le principal point négatif soulevé par le rapport, même si les résultats de Google ont tout de même augmenté de 13% (41,2 milliards de dollars) par rapport au premier trimestre 2019.

Mais ce n’est pas le seul constat que Sundar Pichai tire de ce rapport : à son apogée, l’activité de recherche liée au Covid-19 sur Google Search était quatre fois plus importante qu’au moment du Super Bowl, le point de référence par excellence. Comme le trafic Internet a aussi connu une augmentation de 70% depuis le début du confinement, nous pouvions nous attendre à ce constat. Dans ce rapport, nous pouvons également constater que le temps de visionnage sur YouTube a augmenté de façon très importante.

Les confinés passent plus de temps sur les applications Android

Sundar Pichai déclare également que les utilisateurs Android ont passé beaucoup plus de temps sur leurs applications. Une donnée qui vient confirmer le fait que les utilisateurs Android et iOS ont dépensé énormément d’argent dans les applications depuis le début du confinement. 23,4 milliards de dollars (21,66 milliards d’euros sur l’App Store et le Play Store) ont été dépensés au cours du premier trimestre 2020.  Un record qui est une conséquence directe à la situation de confinement que nous traversons.

Le temps passé sur les applications Android a augmenté de 30% au mois de mars. Autre constat : l’utilisation des applications de Chromebook a connu une augmentation de 400% au cours de la semaine du 21 mars par rapport à l’année précédente. Google a également déclaré que 100 millions d’étudiants et d’enseignants ont utilisé ses outils d’enseignement virtuels depuis le début du mois de mars.

Toutefois, la directrice financière de Google, Ruth Porat, affirme que le deuxième trimestre de l’année 2020 pourrait être très difficile pour le groupe. Le secteur de la publicité risque cette fois-ci d’être durement touché. Une conclusion qui conduit Google à réduire son budget marketing de moitié au cours de l’année 2020.