Snapchat a récemment publié son premier bilan trimestriel de l’année 2020 et le moins que l’on puisse dire, c’est que le confinement réussi plutôt bien au réseau social. Le nombre d’utilisateurs actifs est au-dessus des prévisions émises par les spécialistes, tout comme les revenus enregistrés par la firme.

Des revenus en hausse de 44%

Succès pour Snapchat. Avec son premier bilan trimestriel de l’année 2020, le réseau social dévoile des chiffres témoignant d’une croissance en forte hausse. D’abord, on y apprend que la plateforme enregistre désormais 229 millions d’utilisateurs quotidiens, soit 20% de plus qu’en 2019. Aussi, le revenu moyen par utilisateur (ARPU) a été de 2,02 dollars, contre 1,87 dollars attendus. En 2019 à la même période, un utilisateur Snapchat rapportait en moyenne 1,68 dollars à la firme.

En conséquence, les revenus du réseau social sont aussi à la hausse. Au total, l’entreprise a déclaré 462 millions de dollars, soit 44% de plus que l’année précédente. Un résultat bien au-dessus des estimations qui avaient parié sur un chiffre d’affaires de 420,8 millions de dollars pour ce premier trimestre 2020.

Comment Snapchat a retenu l’attention de ses utilisateurs ?

Ces chiffres spectaculaires trouvent, en partie, leur origine dans le confinement mis en place par une grande partie des pays du monde suite à la pandémie mondiale de Covid-19. En effet, dans ce contexte particulier, les utilisateurs passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux et sur les applications de messageries instantanées pour garder le contact avec leurs proches.

Snapchat ne fait pas figure d’exception puisque les discussions en privé ont augmenté en moyenne de 30% sur le réseau social au cours de la dernière semaine du mois de mars. Dans les zones les plus touchées par le virus, ce chiffre augmente jusqu’à 50%. Un constat dont Snapchat a rapidement tiré parti en mettant en place diverses fonctionnalités permettant à ses usagers de se divertir directement depuis l’application. D’abord, avec des filtres encourageant le distanciation sociale, puis avec des mini-jeux adaptés aux circonstances.

Le réseau social a également beaucoup misé sur ses émissions qui, elles aussi, ont contribué à retenir l’attention des utilisateurs sur le réseau social. Au cours du premier trimestre 2020, 60 émissions de Snapchat ont atteint plus de 10 millions de téléspectateurs, et plus de 20 millions de personnes ont regardé l’une des émissions originales de la plateforme.

Une stratégie payante

La question se pose toutefois : comment Snapchat a réussi à maintenir ses revenus, alors que ceux de Facebook par exemple sont en chute libre ? L’entreprise explique notamment que c’est grâce à une réactivité importante de la part de ses équipes de ventes.

Ces dernières ont rapidement transféré leurs ressources afin de servir des annonceurs provenant des secteurs du jeu, du divertissement à domicile ou encore des biens de consommation courants. Autant de secteurs qui ont connu un essor important, compte tenu du confinement imposé dans de nombreux pays à travers le monde. Jeremi Gorman, directrice commerciale pour Snap Inc., précise également que le réseau social a continué “d’accompagner ses partenaires pour élaborer des messages réfléchis et créer des expériences uniques pour les utilisateurs en ces temps difficiles“.

Une stratégie qui s’est manifestement avérée payante compte tenu de cet excellent premier bilan trimestriel. Pourtant, Snapchat reste prudent et se refuse à communiquer de nouvelles prévisions pour le second trimestre de 2020, compte tenu des circonstances exceptionnelles créées par le Covid-19.