Après des mois de rumeurs, c’est Tim Cook lui-même qui a fini par confirmer l’information : Apple va bel et bien ouvrir son premier magasin physique en Inde. L’ouverture de celui-ci est prévue pour l’année 2021.

La fin d’une saga politico-industrielle

C’est lors de l’assemblée annuelle des actionnaires d’Apple qui s’est tenue mercredi dernier, que Tim Cook, PDG de l’entreprise, a confirmé l’ouverture du premier Apple Store d’Inde en 2021 et ce, sans partenaire local. Jusqu’en 2018, la réglementation du pays imposait que les entreprises étrangères se fournissent auprès des firmes locales pour au minimum 30% de leurs composants afin de pouvoir ouvrir des magasins monomarques sur le territoire.

Malgré un assouplissement de cette loi, l’Inde continuait d’exiger qu’Apple ouvre son magasin avec un partenaire local. Une solution inenvisageable pour Tim Cook qui a expliqué : “Nous devions obtenir l’approbation du gouvernement pour y aller nous-mêmes. Je ne veux pas que quelqu’un d’autre que nous s’occupe de notre marque“. De toute évidence, un accord a donc finalement été trouvé entre le pays et la firme de Cupertino. Il y a fort à parier que la conséquence directe de celui-ci, soit que l’Inde devienne l’épicentre de la production d’Apple en Asie du Sud-Est, au détriment de la Chine.

Un marché qu’Apple ne peut plus ignorer

À l’heure actuelle, Apple vend ses produits par l’intermédiaire de magasins tiers en Inde, mais ses ventes sont largement en retard par rapport à celles de ses concurrents principaux qui ne sont autres que Samsung, Huawei et Xiaomi. Pour rappel, au cours du premier trimestre 2018, la firme avait vendu moins d’un million d’iPhone dans le pays. En cause, notamment, le fait que les produits de la marque à la pomme soient affichés à des tarifs bien trop élevés, en plus d’être soumis à des taxes douanières de 20%.

Pourtant, l’Inde est un marché bien trop important pour être ignoré et Tim Cook l’a bien compris puisqu’il a déclaré croire “énormément en l’opportunité” que représente ce pays au “dynamisme et à la démographie qui sont tout simplement sans précédent“. C’est pourquoi le géant américain tente de nouvelles approches pour coller au marché local, comme le souligne la BBC. En baissant le prix de ses produits et en misant sur une large campagne marketing, la firme de Cupertino a réussi à signer un 4ème trimestre 2019 plutôt encourageant en Inde : 75,6% des smartphones premium vendus durant cette période étaient des iPhone. Apple est donc bien déterminé à s’emparer de l’impitoyable marché indien et vient d’avancer un pion important avec l’ouverture du premier Apple Store du pays.