Alors que les partenaires de la Station spatiale internationale (ISS) envisagent de se dégager du projet d’ici 2024, la NASA a lancé un appel d’offres pour fournir un module commercial habitable. C’est Axiom Space, originaire de Houston, comme la NASA, qui a remporté le marché.

La privatisation de l’ISS pour bientôt ?

L’ISS, lancé en 1998, est appelée à disparaître, du moins sous sa configuration actuelle. L’administration Trump lui a coupé les vivres, au-delà de 2025, au profit d’une station située près de la Lune, le Lunar Orbital Platform-Gateway.

Plutôt que d’envisager de détruire la station, symbole de réussite scientifique et de coopération internationale, la NASA envisage de donner à l’ISS une seconde vie en y autorisant une exploitation commerciale. La volonté de l’agence est de développer une véritable économie en orbite basse, en bénéficiant des nouveaux acteurs privés de l’aérospatial comme le Space X d’Elon Musk ou Blue Origin de Jeff Bezos.

L’idée est d’y installer des laboratoires privés, des lieux pour créer de nouvelles technologies, expériences et, bien sûr, de la rendre accessible au tourisme spatial. Dans cette perspective, la NASA a ouvert un appel d’offres pour qu’une entreprise privée développe un module, habitable, conçu pour l’exploitation commerciale et qui doit être connecté au nœud 2 de la station (le « node 2 », en bas à droite du schéma).

station spatiale internationale

ISS en 2018. Image : Wikimedia

Le module commercial est prévu pour 2021

En désignant Axiom Space, une startup fondée en 2016 par Michael T. Suffredini, ancien directeur de programme pour l’ISS à la NASA, l’agence américaine a choisi de rester en famille pour la plus grande joie du représentant du Texas Brian Babin, “Félicitations à Axiom Space ! C’est non seulement une victoire pour le Texas, le Johnson Space Center et la Station spatiale internationale, mais c’est aussi un grand pas en avant pour la NASA, qui s’oriente vers une présence commerciale accrue en orbite terrestre basse“.

Les employés d’Axiom Space ont déjà réalisé des aperçus de leur module avec le mondialement célèbre designer français Philippe Starck. Ils auront toutefois du pain sur la planche, Axiom prévoit de lancer son module pour 2021 selon Engadget. Une marge de manœuvre de toute façon étroite avec l’échéance de 2024.