Bloomberg a révélé le 19 décembre que Facebook étant en pourparlers avec les grandes maisons de disques afin d’obtenir les droits de diffusions de clips vidéo. En obtenant ces droits, Facebook Watch pourrait devenir un sérieux concurrent de YouTube. Cette plateforme étant la référence en matière de musique et de clips vidéo, il est nécessaire pour le géant du numérique de proposer une offre au moins équivalente, ne serait-ce que pour ses revenus publicitaires.

De nouveaux accords en cours de négociation

Alors que Facebook a signé un accord de partenariat avec Le Monde, BFMTV et Brut en septembre dernier, l’entreprise est actuellement en discussion avec de grandes maisons de musique. La plateforme vise les maisons de disques comme Universal Music Group, Sony Music ou encore Warner Music Group. D’ailleurs, certaines sont déjà partenaires du réseau social, afin de permettre la réutilisation de leurs musiques.

Comme l’explique Bloomberg, les utilisateurs de Facebook Watch peuvent simplement proposer un contenu vidéo avec des musiques en fond sonore. La plateforme n’a cependant aucun droit sur les clips originaux des morceaux alors que ceux-ci font partie des plus beaux scores d’audience sur YouTube. L’objectif de Facebook est de diversifier au maximum les contenus de sa plateforme qui se veut divertissante et éducative.

Bientôt la fin du règne pour YouTube ?

Il faut savoir que les maisons de disques se plaignent depuis plusieurs années auprès de YouTube des prix fixés entre les différentes entreprises pour l’exploitation des clips vidéo. L’arrivée de Facebook dans ce cercle pourrait changer l’équilibre entre les différents protagonistes. Les maisons de disques ne pourront pas retirer leurs musiques de l’application YouTube, mais pourraient peut être signer un nouvel accord avec Facebook.

D’autre part, Facebook avec Instagram compte près de 3 milliards d’utilisateurs par mois. Cet engouement pour ces deux applications est aussi très positif pour les artistes qui mènent leurs publicités sur les réseaux. Facebook Watch a donc de nombreux objectifs, reste à voir lesquels pourront être réalisés.