Facebook signe un nouveau contrat avec l'industrie musicale
Réseaux Sociaux

Facebook signe un nouveau contrat avec l’industrie musicale

De nouvelles musiques disponibles légalement pour vos vidéos

Facebook a signé un accord avec le groupe européen de gestion de droits d’auteurs, ICE (International Copyright Enterprise). Ce deal devrait permettre à environ 31 millions d’oeuvres musicales du Royaume-Uni, de Suède et d’Allemagne, d’être utilisées librement dans des vidéos. ICE couvre la licence de musique en ligne pour plus de 290 000 détenteurs de droits dans 160 territoires.

Ce contrat qui inclut Instagram, Oculus et Messenger, ne concerne toutefois pas WhatsApp. « Nous considérons que WhatsApp est actuellement utilisé comme un outil de communication qui s’apparente au courrier électronique / messagerie privée » a déclaré le porte-parole d’ICE.

Avec cet accord, Facebook enrichit encore son catalogue de musique. Ces dernières semaines, le groupe avait déjà conclu des accords similaires avec Sony et Universal et d’autres avec Global Music Rights, HFA/Rumblefish du SESAC, Kobalt Music Publishing.

Facebook veut permettre à ses abonnés d’utiliser légalement de la musique, et ainsi d’éviter des poursuites judiciaires ou de devoir bloquer certaines publications en raison du copyright. Les industries musicales se plaignent depuis longtemps du faible pourcentage des revenus générés par les vidéos musicales. Tous ces accords devraient apaiser les tensions.

Ce nouvel outil s’inscrit également dans une stratégie de Facebook qui s’intéresse de plus en plus aux possibilités que pourraient lui conférer la musique.  Après la controverse sur sa part de responsabilité dans la diffusion de fake news, la musique constitue une alternative intéressante pour continuer à attirer les gens sur sa plateforme. D’autant que les dernières études montrent un désintérêt des jeunes de Facebook au profit de Snapchat.

Source.

Send this to a friend