Noël arrive vite ! Dans un mois, les cadeaux seront au pied du sapin. Alors que certains ont déjà commencé leurs achats de Noël, les achats vont être “officiellement” lancés à l’occasion du Black Friday le 29 novembre et jusqu’à la fin du mois de décembre. La Fédération e-commerce et vente à distance, Fevad, a publié son baromètre sur les ventes en ligne du 3ème trimestre et les prévisions pour la fin d’année.

Les chiffres du e-commerce pour la fin d’année

Les fêtes de fin d’année risquent d’être fructueuses pour les e-commerçants ! En effet, la Fevad estime qu’entre le Black Friday, le Cyber Monday, Noël et le Nouvel an c’est plus de 20 milliards d’euros qui seront dépensés en ligne par les Français. Un chiffre en hausse de 1,7 milliard d’euros comparé à la même période en 2018.
Ces 4 temps forts sont importants, mais le Black Friday et le Cyber Monday représentent deux opportunités pour les internautes d’acheter à “prix réduits” les cadeaux de Noël. Importées des États-Unis, ces deux événements proposent des réductions uniques, durant une période limitée sur de nombreux produits de toutes catégories. Amazon devrait cette année encore, battre tous les records à l’occasion de cette période.
Entre le 29 novembre, date du Black Friday et le Cyber Monday qui aura lieu le 2 décembre, il pourrait y avoir plus d’1,7 milliard d’euros de ventes de produits.

Par ailleurs, la Fevad note que le nombre d’acheteurs et le nombre de transactions devraient être plus importants. En effet, durant cette fin d’année 2019, il devrait y avoir plus de 15 transactions par acheteur, contre 13,6 lors du 4ème trimestre 2018.

Au final, à la fin de l’année, le chiffre d’affaires du e-commerce devrait dépasser les 100 milliards d’euros.

Un troisième trimestre positif pour l’e-commerce

En plus des prévisions de fin d’année, la Fevad est revenue sur les chiffres du troisième trimestre. Ainsi, les ventes ont atteint 24,6 milliards d’euros, soit 10,8% de plus que lors du 3ème trimestre 2018. Au total, il y a plus de 426 millions de transactions.

Même si le montant des transactions tend à diminuer, 58 euros le panier moyen ce trimestre vs 59,50 euros au même trimestre en 2018,  de plus en plus d’internautes achètent en ligne et de plus en plus de sites ouvrent leurs portes sur Internet. En comparaison à la même période en 2018, il y a 16% de sites e-commerce en ligne en plus, ce qui amène le nombre total à 191 700.

Sans surprise, les ventes sur mobile ont progressé. Dans une société mobile first, cette donnée n’est pas étonnante. Les ventes sur terminaux mobile ont d’après la Fevad progressé de 18% en comparaison au troisième trimestre 2018. Même si le panier moyen reste plus faible, le m-commerce progresse trois fois plus rapidement que le e-commerce global.