Depuis près de 5 ans, Facebook permet d’organiser des collectes de fonds pour supporter une ONG. Il y a quelques jours, le réseau social a décidé de faire un bilan de cette fonctionnalité et surtout souligner l’efficacité de cette dernière. On apprend ainsi que la fonctionnalité a permis de récolter plus de 2 milliards de dollars pour différentes causes. Une actualité qui permet de montrer la force du réseau social malgré les scandales !

Des chiffres en hausse

Dans le détail, on apprend ainsi que plus de 2 milliards de dollars ont été récoltés depuis le lancement de la fonctionnalité en 2015, fortement inspirée par le fameux Ice Bucket Challenge.
1 milliard de dollars provient des collectes organisés lors des anniversaires et plus de 45 millions de personnes ont créé une cagnotte ou y ont contribué. Un chiffre qui a comme l’explique Facebook “doublé depuis novembre dernier”.

Les collectes de fonds d’anniversaire, permettent à quelques jours de son anniversaire de créer une cagnotte à laquelle nos amis Facebook peuvent participer afin de soutenir une cause qui nous tient à coeur, le tout sans frais. En 2018, la fonctionnalité avait permis de récolter près de 300 millions de dollars.  Parmi les associations très soutenues, on retrouve The ALS Association qui a recueilli plus de 5 millions de dollars, St. Jude Children’s Research Hopital ou encore Veteran’s Matter.

Une fonctionnalité lancée sur Instagram

Il y a quelques mois, l’entreprise a dupliqué la fonctionnalité sur Instagram avec le sticker don. Ce dernier lancé fin juillet en France,  permet à n’importe quel utilisateur de collecter de l’argent au profit de l’association de son choix via les stories. Le sticker a depuis été plus largement déployé en Europe.
Naomi Gleit, VP Product Management chez Facebook conclut son article en expliquant “nous sommes reconnaissants à tous ceux qui, dans le monde entier, ont fait un don ou commencé une collecte de fonds. Au nom des organismes et des gens qui ont bénéficié de votre passion et de votre générosité, je vous remercie.”