Alors que l’Inde s’apprêtait à devenir la quatrième nation mondiale à poser un vaisseau sur la Lune, la mission Chandrayaan-2 ne semble pas s’être terminée comme prévu. Dans la nuit, l’ISRO (l’agence spatiale indienne) a déclaré avoir perdu le contact avec Vikram, son atterisseur. Au moment de la perte du signal, Vikram ne se trouvait plus qu’à 2 kilomètres de la surface de la Lune…

Chandrayaan-2 est un échec

L’ISRO est abasourdie. L’agence spatiale indienne ne s’attendait pas à un tel dénouement pour sa mission spatiale. Cette nuit, à quelques centaines de mètres de la surface de la Lune, les opérateurs indiens ont perdu le contact avec Vikram. Même si nous n’avons pas beaucoup plus de détails sur un éventuel crash, cela n’augure rien de très positif. Les indiens le savent, il y a de grandes chances pour que la mission Chandrayaan-2 soit un échec.

Il y a quelques jours, l’ISRO disait que l’ensemble de la mission se déroulait parfaitement et que son atterisseur s’apprêtait à alunir. Le rover indien devait se poser à environ 600 kilomètres du pôle Sud de la Lune. Cet exploit spatial aurait pu faire de l’Inde la 4ème puissance lunaire. Malheureusement, la mission indienne semble connaître la même issue que celle menée par Israël quelques mois plus tôt. Beresheet, le vaisseau israélien, avait réalisé une expédition quasi parfaite, mais ses moteurs se sont éteints dans les derniers instants.

Il y a encore du travail pour améliorer les missions lunaires

Vikram aurait été localisé. La situation ne semble pas très bonne. Le président de l’agence spatiale indienne, K. Sivan, a déclaré que les caméras à bord du rover ont livré des images qui laissent penser que l’atterrissage a été très violent. Une fois de plus, cette mission nous montre à quel point il est difficile d’alunir. Un demi-siècle après le succès d’Apollo 11, il y a encore du travail…

Actuellement, l’agence spatiale indienne a seulement déclaré qu’elle analysait les données disponibles et que l’engin spatial Chandrayaan-2 était toujours en orbite autour de la Lune. Le premier ministre indien Narendra Modi doit prendre la parole devant la nation ce matin. Cette mission était une réelle fierté pour le peuple indien. La conquête spatiale est un excellent moyen de prouver sa puissance. Les indiens espéraient gagner en crédibilité en réussissant cette mission.