Des chercheurs de l’Instituto de Astrofisica de Canarias (IAC) ont fait une découverte des plus surprenantes en lien avec notre Voie Lactée. Dans un article publié dans Nature Astronomy, on peut y lire les résultats des recherches de ces scientifiques. Ils estiment que notre galaxie aurait englouti une autre galaxie naine, il y a de cela près de 10 milliards d’années.

La collision de deux galaxies pour former la Voie Lactée

Gaia-Enceladus, une galaxie naine serait entrée en collision avec la Voie Lactée et aurait fusionné pour donner cette galaxie que nous pouvons observer aujourd’hui. Avant cette découverte, les astronomes savaient que la Voie Lactée était composée de deux ensembles distincts d’étoiles. Pourtant, ils n’arrivaient pas à comprendre de quelle manière ils s’étaient réunis et le moment où cela s’était produit.

Grâce au télescope spatial du nom de Gaia, les chercheurs ont pu mesurer de manière extrêmement précise, la position, la luminosité et la distance d’un million d’étoiles. Ils ont aussi étudié la densité des “métaux”, et des éléments sans hydrogène et sans hélium, que contiennent les étoiles. Grâce à ces observations, ils ont pu déterminer que les deux ensembles d’étoiles ont à peu près le même âge, mais que l’une d’elles, en l’occurence Gaia-Enceladus, a été mise en “mouvement chaotique”, et engloutie par la voie Lactée.

Une découverte pour comprendre les origines du monde

Cette collision aurait eu lieu il y a environ 10 milliards d’années et au fur et à mesure que les années ont passé, la Voie Lactée aurait absorbé la galaxie naine. D’après les astronomes, la collision aurait également contribué à la formation d’étoiles sur une période de 4 milliards d’années. Ils pensent même que les restes de Gaia-Enceladus ont fini par former ce halo qui borde notre Voie Lactée actuelle. Ces informations sont cruciales pour comprendre les premières étapes de notre histoire cosmique.