Bytedance, le propriétaire de TikTok, développerait son propre smartphone
Technologie

Bytedance, le propriétaire de TikTok, développerait son propre smartphone

Après le succès de ses applications, Bytedance serait en passe de fabriquer son propre smartphone.

La semaine dernière Bytedance annonçait le lancement de son application de messagerie sur iOS et Android, nommée Feiliao (Flipchat en anglais). Quelques jours après, le propriétaire de TikTok déclarait être en train de développer une plateforme de streaming musical, à l’image de Spotify. Aujourd’hui le géant chinois va encore plus loin en évoquant ses travaux autour d’un smartphone.

Un smartphone équipé par défaut des applications Bytedance.

Après avoir connu un succès mondial avec TikTok, le développeur chinois ne cesse d’innover et élargit son activité en se penchant sur le marché du smartphone. Financial Times détient cette information de deux sources. Pour le moment, Bytedance ne confirme pas ces dires. Quoi qu’il en soit cette rumeur n’est pas du tout surprenante. La plupart des développeurs d’applications chinoises passent par la pré-installation sur les nouveaux smartphones pour augmenter la taille des utilisateurs. De cette manière, l’entreprise chinoise pourra fournir un téléphone avec la totalité de ses applications installées dessus.

Un contexte hostile.

Le smartphone Bytedance laisse transparaitre quelques indices. L’entreprise chinoise confirmait en janvier, avoir récupéré quelques brevets et employés du constructeur Smartisan. Une des sources du Financial Times aurait révélait que Zhang Yiming, le fondateur de Bytedance, « rêvait depuis longtemps d’un téléphone avec des applications Bytedance préinstallées ». Toutefois, une telle décision devra être prise avec prudence par l’entreprise asiatique. Le marché des smartphones est de plus en plus bouché avec des acteurs établis comme Huawei, Vivo, Oppo, et Xiaomi. Bytedance mise sur le fait que ses applications soient connues à l’international.

Cependant, le déploiement du smartphone Bytedance devrait être plus compliqué que celui d’une application. Son compatriote Huawei rencontre, par exemple, de nombreuses difficultés avec le marché américain, qui se répercutent dans le monde entier. Quoi qu’il en soit les smartphones chinois restent de plus en plus prisés, pour leur prix et la capacités proposées.

Send this to a friend