C’est un mois mouvementé pour le groupe Facebook, qui vient de subir sa deuxième panne généralisée en moins de 31 jours. C’est downdetector.com qui est à l’origine de l’annonce. Dimanche aux alentours de 12h36 les applications Facebook, Messenger, Instagram, et WhatsApp étaient inaccessibles en France. Cette panne a duré de longues heures et Facebook n’a pas commenté la situation dans l’immédiat, contrairement à la dernière fois.

La situation est progressivement revenue à la normale dans la journée. La dernière fois, il s’agissait d’un problème survenu à cause d’un changement de configuration de serveur. Cette fois, Facebook ne précise pas l’origine de la panne, un porte-parole du réseau social confit à Reuters : « Plus tôt dans la journée, certaines personnes ont peut-être eu du mal à se connecter à la famille d’applications. Le problème a depuis été résolu. Nous sommes désolés pour tout inconvénient ». Cette perturbation apparaît quelques semaines après la plus longue interruption des applications du groupe Facebook, en mars dernier. D’après Downdetector, Facebook a perçu des piques pouvant aller jusqu’à 12 000 signalements. Le site de surveillance indique que les utilisateurs les plus concernés proviennent d’Europe et d’Asie.

Si cette panne a affecté de nombreux utilisateurs dans le monde, elle reste minime par rapport à la précédente. Dans ce type de situations, le grand public doit simplement prendre son mal en patience. Néanmoins, pour les annonceurs c’est moins facile. En mars dernier, nombreux sont ceux qui ont réclamé des remboursements pour le temps d’inactivité de leurs annonces. Immédiatement, Facebook a répondu en confirmant que la plupart des annonceurs impactés seront remboursés.