Le robot Cheetah imaginé par le MIT avait été dévoilé au grand public il y a près d’un an et demi. Il y a quelques mois, des vidéos le présentait en train de monter des marches tout en évitant des obstacles. Rien d’impressionnant ? Pourtant, il faut préciser que Cheetah ne dispose pas de caméras, il est en quelque sorte aveugle. Il est ainsi capable de se déplacer grâce à deux algorithmes.
Désormais, le robot Cheetah du MIT est capable de réaliser un backflip avec style.

Ce petit robot pourrait s’avérer très utile dans différentes situations. Ses créateurs tentent de l’améliorer un peu plus chaque jour dans le but d’améliorer la recherche. Non, vous ne verrez jamais ce petit robot dans un spot TV comme le SpotMini de Boston Dynamics par exemple. Comme précisé ci-dessus, Cheetah est capable de se déplacer grâce à deux algorithmes : le premier fonctionne grâce aux données provenant des gyroscopes, accéléromètres et articulations, lui permettant de définir ce qu’il touche et ainsi se déplacer. Le second sert à déterminer l’intensité du déplacement et permet au robot d’éviter d’être orienté en cas d’obstacles.

Le professeur Sangbae Kim, associé au projet a ainsi expliqué « il y a beaucoup de comportements inattendus que le robot devrait être capable de gérer sans trop se fier à la vision. […] La vision peut être bruyante, légèrement inexacte, et parfois non disponible, et si vous comptez trop sur la vision, votre robot doit être très précis dans la position et sera finalement lent. Nous voulons donc que le robot s’appuie davantage sur des informations tactiles. De cette façon, il peut gérer des obstacles inattendus tout en se déplaçant rapidement. »

Depuis quelques jours, le robot Cheetah est capable de réaliser de belles figures d’acrobatie. Il devient même le premier robot à quatre pattes à réussir un backflip. Une petite révolution donc, dans le monde de la robotique. Ce n’est pas tout, il peut aussi marcher à l’envers, se relever après une chute et trotter à une vitesse relativement rapide de 9 km / h. Si jamais les robots décident un jour de se retourner contre leurs créateurs, ils pourront au moins le faire avec style.