Les États-Unis seront les premiers à avoir la 5G
Technologie

Les États-Unis seront les premiers à avoir la 5G

AT&T, l’un des leaders de la téléphonie américaine, a annoncé qu’il commercialiserait son réseau 5G d’ici quelques semaines. Dans le même temps, les entreprises de l'UE et la Chine sont encore sur des projets pour 2019.

C’est officiel, les habitants des USA devraient être les premiers à voir la mention « 5G » s’afficher sur leur téléphone, et c’est le média PhoneScoop qui a relayé l’information. Lors d’une conférence téléphonique, John Donovan, PDG de AT&T, a affirmé que sa compagnie commencerait à commercialiser son réseau 5G dans les prochaines semaines.

AT&T prend une longueur d’avance sur son principal concurrent

En lançant prochainement son nouveau réseau mobile, AT&T prend un sacré coup d’avance sur son concurrent principal dans le domaine de la télécommunication, Verizon. L’autre géant américain des services mobiles avait annoncé qu’il installerait un réseau 5G dès début octobre à Houston, Los Angeles, Sacramento et Indianopolis. Pourtant, rien n’a été mis en place actuellement. A contrario, en annonçant le lancement de son réseau d’ici quelques semaines, John Donovan tient son engagement de proposer la 5G avant la fin de l’année 2018.

Les performances précises de la 5G restent une énigme

Les opérateurs de télécommunication restent encore assez flous sur les apports de la 5G. Les performances seront incontestablement puissantes, on sait déjà que le débit, autour de 1 térabit par seconde, nous permettra de télécharger des dizaines de films en moins d’une minute. Cependant, peu de chiffres précis ont été communiqué par les opérateurs. En plus de cela, bien que la nouvelle n’a pas fait énormément de vagues, la 5G rencontrerait encore quelques failles en terme de sécurité qu’il serait préférable de corriger avant son lancement.

La maîtrise de la 5G au coeur de guerres concurrentielles intenses

La maîtrise de la 5G est une bataille extrêmement cruciale entre les opérateurs dans les différents pays du monde. Celui qui s’affirmera comme la référence sur cette technologie s’assurera de s’approprier un réseau aux performances bien supérieures à ce que peut proposer la firme optique. En France, bien que la plupart des opérateurs aient fait des tests concluants, c’est Bouygues qui devrait ouvrir le bal en 2019 selon les informations actuelles. A l’échelle mondiale, les échéances devraient être les mêmes. AT&T et les États-Unis seront donc les premiers à avoir un réseau 5G fonctionnel.

Send this to a friend