Alors que Twitter puis Facebook ont récemment interdit les publicités sur les cryptomonnaies, il semblerait que l’idée de base intéresse malgré tout le réseau social de Mark Zuckerberg.

Pour le moment, il y a peu d’informations sur cette « devise » et son but. On sait seulement, d’après Cheddar, que l’entreprise se concentrerait sur une utilisation interne, permettant ainsi aux milliards d’utilisateurs du réseau social de payer à travers la plateforme. Si cela s’avère, il s’agirait d’une révolution sur Facebook et notamment pour Marketplace qui est la place de marché sur laquelle de nombreux utilisateurs vendent et achètent des produits. Des personnes familières avec les plans de Facebook ont confié « Ils (Facebook) sont très sérieux à ce sujet. »

Cette décision fait suite à la plus grande ré-organisation de Facebook qui a donné naissance à une entité consacrée à la blockchain dont David Marcus, ancien responsable de Messenger a pris la tête. Avant d’être employé chez Facebook, Marcus était président de PayPal, un poste clé pour son nouveau rôle.  De plus, Marcus a investi très tôt dans le Bitcoin. En décembre dernier, il a rejoint le conseil d’administration de CoinBase, un célèbre portefeuille de devises numérique.

Cette nouvelle entité consacrée à la blockchain est ainsi une « demi-surprise ». Mark Zuckerberg n’a pas précisé sur quoi l’équipe travaillerait. Il a seulement été expliqué par un porte-parole de l’entreprise « Comme beaucoup d’autres entreprises, Facebook explore des moyens pour tirer parti de la technologie blockchain. Cette nouvelle petite équipe explorera de nombreuses applications différentes. Nous n’avons plus rien à partager. »

Même si la cryptomonnaie de Facebook ne risque pas de voir le jour demain, l’entreprise semble avoir les bonnes personnes pour plonger sérieusement sur le sujet et qui sait, peut-être révolutionner le marché ?