Telegram annule son ICO
ApplicationTechnologie

Telegram annule son ICO

Le service de messagerie Telegram met fin à ses projets publics d’ICO. La société aurait en effet levé suffisamment de fonds auprès d’investisseurs privés d’après le Wall Street Journal.

Le média aurait obtenu des informations d’une source proche de Telegram. On apprend également que la messagerie aurait levé 1,7 milliard de dollars avec moins de 200 investisseurs privés durant deux pré-ICO en février et en mars.

Une autre source a également précisé que ce recul était dû à une augmentation des régulations sur les ICO, notamment aux États-Unis via la SEC. Ces règles changent de nombreux paramètres importants pour Telegram et impliquent la mise en place de moyens plus importants pour être en accord avec la loi.

Un responsable de la SEC avait déclaré en février que de nombreuses ICO étaient conduites de façon illégales. Il avait aussi dit que tant les sociétés que les particuliers ne suivaient pas leurs directives de sécurité. C’est ainsi qu’on apprend que plus de 10% des recettes des ICO sont subtilisées par des hackers. Cela représente une somme d’environ 1,5 million de dollars par mois. L’été dernier, l’ICO de CoinDash avait été une catastrophe, avec le vol de 7 millions d’euros en Ether.

Beaucoup de contraintes et de risques pour l’ICO de Telegram, qui serait en plus de cela superflue. L’application de messagerie sécurisée a été en mesure de lever près de 2 milliards de dollars. Une somme potentiellement suffisante pour continuer d’avancer sur ses travaux et faire évoluer son service.

Send this to a friend