Pendant le F8, théâtre des présentations des nouveautés du groupe Facebook pour les années à venir, le géant s’est attardé sur l’intelligence artificielle. Il a ainsi confirmé son orientation vers le partage en lançant de nouveaux outils open source, et en présentant PyTorch 1.0.

PyTorch est un code développé pour créer des systèmes de deep learning. Pour Facebook, s’il s’agit d’un « changement fondamental » dans les frameworks open source pour l’intelligence artificielle. Il associe deux précédentes solutions : Caffe2 et ONNX. Ainsi, les développeurs ont accès à un hybride à la fois très pratique dans son utilisation, et qui conserve ses performances dans un contexte de recherche.

PyTorch sera lancé en bêta dans les mois qui viennent. Facebook annonce également qu’il proposera plusieurs outils, des modèles préentraînés, ainsi que des données utilisables pour chaque stage de développement d’une intelligence artificielle. De cette manière, les développeurs pourront créer, déployer, et exploiter rapidement une IA.

Facebook PyTorch

Cette technologie est d’ores et déjà utilisée en interne chez Facebook. Le géant la met par exemple à contribution pour les traductions dans le fil d’actualité. Translate gère 6 milliards de demandes par jour pour 48 langues. Il y a également ELF, qui est une IA qui apprend à jouer à des jeux. Les chercheurs du grand F l’ont mise sur le jeu de go, pour peut-être un jour aller faire une partie avec celle de Google. Quoi qu’il en soit, ces deux IA seront open source d’ici peu.