23 associations américaines ont accusé ce lundi le géant du streaming YouTube, propriété de Google, de collecter des données d’enfants. Alors même que le site interdit l’inscription aux utilisateurs de moins de 13 ans. « Google amasse ses informations sans en informer au préalable les parents et Google les utilise pour cibler des publicités vers les enfants partout sur Internet » alertent ces organisations.

Alors que la modération des vidéos pour enfants suscitait une première polémique il y a quelques semaines, c’est désormais l’utilisation des données personnelles de ceux-ci qui fait parler. Plusieurs organisations de protection des données d’utilisateurs ont déposé plainte auprès de la Federal Trade Commission (FTC), agence indépendante de défense des droits des consommateurs. Données de localisation, appareils utilisés, logins, et numéros de téléphone seraient concernés.

Les associations alertent également sur le fait qu’on retrouve des chaînes entièrement dédiées aux enfants parmi les plus grosses de la plateforme. Elles citent notamment “ChuChuChuTV Nursery Rhymes & Kids Songs” qui compte près de 16 millions d’abonnés pour plus de 10 milliards de vues, ou encore “LittleBabyBum” avec 14,6 millions d’abonnés et 14 milliards de vues.

Preuve en est que la plateforme n’est pas censée s’adresser aux enfants, Google avait lancé il y a deux ans YouTube Kids, outil visant à diffuser uniquement des contenus ciblés pour les jeunes. Si elles sont avérées, ces pratiques iraient dans le sens inverse d’une loi de 1998 stipulant qu’il est « interdit à un site internet destiné aux enfants, ou qui sait que des enfants l’utilisent, de collecter et utiliser de telles informations sans avoir l’accord des parents ».