Author

Sacha de Percin

Actrice principale de la controverse portant sur la protection des données des utilisateurs de Facebook, l’entreprise Cambridge Analytica compterait quatre anciens employés qui collaborerait à la préparation de la campagne de Donald Trump pour briguer un second mandat à la tête des États-Unis en 2020. L’entreprise est au coeur du scandale qui a révélé que les données de plus de 90 millions de comptes Facebook ont été volées puis exploitées à des fins commerciales, sans l’accord de leurs propriétaires. Ces quatre collaborateurs, qui travaillent désormais pour l’entreprise Data Propria (spécialisée elle aussi dans l’influence électorale) seraient, selon The Associated Press,Matt Oczkowski (ancien chef de projet de l’entreprise britannique) accompagné de trois anciens collègues spécialistes en analyse de données et en fournisseur de services publicitaires ciblés. Oczkowski aurait lui-même confirmé en privé être au « travail du président pour 2020 ». Brad Parscale, directeur de campagne du 45ème président des Etats-Unis aurait pour…

Oprah Winfrey Apple

Vendredi 15 juin dernier, Apple a officialisé un accord avec…

Facebook faille

Dans un contexte de débat perpétuel outre-Atlantique au sujet du…

Avis aux nostalgiques du mythique singe de la firme Nintendo, le jeu d’arcade original de 1983 Donkey Kong est disponible à compter du jeudi 14 juin sur l’eShop de la Nintendo Switch  (au prix de 6,99 euros), via le catalogue Arcade Archives. C’est à l’Electronic Entertainment Expo (E3), en marge de son Nintendo Treehouse que l’annonce a été officialisée. Après la sortie de Donkey Kong Country Tropical Freeze à destination de la nouvelle génération de joueurs de consoles de salon il y a quelques mois, Nintendo cherche cette fois-ci à faire revenir les anciens gammers. «  Les joueurs peuvent changer de nombreux réglages comme la difficulté mais aussi reproduire l’atmosphère d’une configuration d’arcade d’époque, » s’enthousiasme l’entreprise japonais fondée par Fusajiro Yamauchi. Tout comme sa version originale, le jeu disposera de trois versions : japonaise d’origine, une modifiée avec absence de bugs et l’internationale. Les joueurs pourront choisir leur niveau de difficulté et auront également l’opportunité…

Validé ce mardi par un juge, le rachat du groupe…

Faire du neuf avec du vieux. C’est en somme ce…

À deux jours du grand lancement de la Coupe du Monde de football en Russie, c’est au tour de la messagerie instantanée de Facebook de se mettre à l’heure du ballon rond. Le réseau social créé par Mark Zuckerberg vient en effet de dévoiler de nouveaux filtres et la mise à jour de mini-jeux déjà présents sur sa plateforme de messagerie. Après Twitter, Google et YouTube, c’est bien l’ensemble des acteurs du numérique qui se mobilise pour faire vivre l’évènement à ses utilisateurs. Grâce à ces filtres, les aficionados de football du monde entier pourront ainsi se photographier aux couleurs de la nation de leur choix. Ces derniers seront également personnalisables pour chacune des 64 rencontres qui se tiendront du 14 juin au 15 juillet prochain. Il n’est donc pas impossible que ceux-ci inondent votre fil d’actualité dans les jours à venir. En revanche, les pays non qualifiés pour la compétition…

Du 14 juin au 15 juillet prochain, la planète entière…

Ce jeudi 7 juin restera la date fondatrice de l’entrée…

Pour mettre à mal la croissance exceptionnelle que connaît Netflix à travers le monde, tous les moyens sont mis en oeuvre. En marge du Festival Séries Mania qui se déroule à Lille jusqu’au 5 mai, les groupes audiovisuels publics français (France Télévisions), italiens (la Rai) et allemands (ZDF) ont annoncé la création de « L’alliance ». Celle-ci vise à rassembler les talents européens de la création audiovisuelle afin de proposer des contenus originaux à destination du public européen. [CP] France Télévisions s’associe avec la RAI (Italie) et la ZDF (Allemagne) pour fonder l’Alliance :#Alliance #ServicePublic #Séries #SeriesMania➞ https://t.co/lLxKNT0L5d pic.twitter.com/Jo9CvbmJXz— France Télévisions (@Francetele) 3 mai 2018 L’idée est bien entendu de mener une contre-offensive d’ampleur face au géant du service de vidéos à la demande qu’est Netflix, qui vient d’atteindre les 125 millions d’abonnés dans le monde. C’est Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, qui est à l’origine de ce projet. « Je suis convaincue…

Apple casque AR mémo

Le géant à la pomme Apple serait intéressé par un…

Réunis à Sofia en Bulgarie en marge de l’Eurofin, les…

Les États-Unis et la Grande-Bretagne mettent en garde contre une « cyberactivité malveillante » de la part de la Russie. Dans un communiqué commun, la National Cyber Security Center britannique (NCSC), le FBI américain et le Département de la sécurité intérieure (DHS) indiquent que « l’état actuel des réseaux américain et britannique, associé à une campagne du gouvernement russe pour exploiter ces réseaux, menace notre sécurité et notre santé économique ». C’est un dossier tout autre que celui du conflit syrien, mais certains des protagonistes restent les mêmes. Washington et Londres, qui ont frappé le régime syrien avec l’aide de la France le 14 avril dernier, accusent l’État russe (allié de Bachar El-Assad) de cibler « les gouvernements et les organisations du secteur privé, les fournisseurs d’infrastructures cruciales et les fournisseurs d’accès à Internet ». Ron Joyce, chargée de la cibersécurité à la Maison Blanche a néanmoins tenu à préciser qu’il n’y avait pas de lien…

instagram planification de contenus : images et vidéos

L’annonce intervient en plein scandale Cambridge Analytica, et ce n’est certainement…

service Apple Music

10 millions d’abonnés glanés en moins de six mois. 2…

L’arroseur arrosé ? Au coeur du scandale Cambridge Analytica, le fondateur du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg, a reconnu ce mardi 11 avril devant les députés américains qu’il faisait partie des 87 millions de personnes dont les données avaient été volées. On n’ignore encore si la société de communication stratégique londonienne en est l’auteur. À la question posée par Anna Eshoo, élue démocrate de Californie « Vos données personnelles font-elles parties des informations qui ont été vendues à ces tiers malveillants ? », l’ancien étudiant d’Harvard a répondu à l’affirmative. Impossible pour l’heure de savoir si le PDG de Facebook avait lui-même installé l’application « thisisyourdigitallife » ou si ses données ont été collectées grâce au compte de l’un de ses amis de son réseau social. [email protected]: Was your data included in the data that was sold to the malicious third parties?#Zuckerberg: Yes.#CheddarLIVE pic.twitter.com/ieCGyq1mtq — Brad Smith (@thebradsmith) 11 avril 2018 Déjà auditionné pendant plus…

1st-Prize-winner-category-Urban-Concrete-jungle-Dubai-EAA-by-Bachirm

Ce n’est qu’un test, mais il pourrait être précurseur d’une…

Mark Zuckerberg Facebook donnéesshadow profile

La guerre est-elle déclarée entre Netflix et le Festival de Cannes ? Le 25 mars dernier, Thierry Frémeaux, délégué général du festival, annonçait vouloir faire « bouger les choses ». Autrement dit, empêcher les courts ou long-métrages produits par le géant du streaming d’être sélectionnés en compétition officielle. La réaction ne s’est pas faite attendre. Selon Vanity Fair et The Hollywood Reporter, les responsables de Netflix menaceraient de ne pas présenter leurs films en projection sur la Croisette. Il faut remonter à l’édition précédente du Festival pour comprendre l’origine de ce conflit. Deux films produits par Netflix (Okja et The Meyerowitz Stories) avaient été sélectionnés par le jury sans passer par la case salle de cinéma. « L’an dernier, lorsque nous avons sélectionné ces deux films, je pensais convaincre Netflix de les sortir en salle. J’étais présomptueux : ils ont refusé, » s’est expliqué Thierry Frémeaux dans Le Film Français. Le réalisateur Steven Spielberg avait également critiqué le mode de fonctionnement…

Uber vélos

La société Jump, basée à New York et qui compte…

Send this to a friend