Le 12 octobre, le laboratoire Jet Propulsion Laboratory de la NASA a organisé une course de drones dans laquelle se sont affrontés une intelligence artificielle et un pilote professionnel. Mais alors, qui a gagné ?

Il est commun de voir la NASA pratiquer toute sorte de tests afin de développer son utilisation de la technologie. Cette fois-ci la NASA a continué ses expérimentations au travers d’une course de taille qui opposait l’homme à la machine.

Alors que Google a financé l’organisation de la course pour un projet portant sur les systèmes autonomes et la vision par ordinateur, il aura fallu deux ans à la NASA pour concevoir une intelligence artificielle capable de concourir. Pour cela, elle a construit trois drones du nom de Batman, Joker et Nightwing et s’est ensuite focalisée sur l’écriture de leur algorithme. Chacun des drones a embarqué la technologie Tango de Google, qui permet aux objets volants de se situer dans l’espace. Ainsi, l’intelligence artificielle avait une carte du circuit à obstacles mis en place par la NASA. Pour sa part, le pilote professionnel Ken Loo était équipé d’un casque lui permettant une immersion totale.

Finalement, c’est Ken Loo qui a remporté la course avec un temps de 11,1 secondes contre 13,9 pour l’intelligence artificielle. Si la victoire est bien humaine, la NASA précise néanmoins que le pilote humain a été plus agressif dans sa façon de piloter, tandis que l’IA a été plus précise dans son vol.

Le laboratoire précise aussi qu’il faut s’attendre à voir de plus en plus de drones autonomes tels que celui qui a concouru durant le mois d’octobre. Si la NASA mentionne des applications telles que la recherche de survivants dans certaines zones sinistrées, ce n’est pas le cas de tous les projets englobant les technologies autonomes. Récemment, une vidéo de fiction a mis en scène l’utilisation de drones tueurs, dans laquelle ce sont les objets volants ont le droit le vie ou de mort sur les humains.

Source : The Verge

A propos de l'auteur

Content Manager à Siècle Digital. J’aime écrire et surfer.

Les commentaires sont fermés.

Send this to a friend