La semaine dernière nous vous présentions PostGhost, un site qui enregistrait tous les tweets des comptes certifiés ayant plus de 10 000 followers. Ceci lui permettait de faire apparaitre les messages supprimés par ces comptes et de parfois trouver de petites perles. La popularité grandissante du site internet a poussé Twitter à faire fermer le service pour violation des accords pour les développeurs.

PostGhost utilisait l’API de Twitter pour détecter la suppression de message et ainsi les sauvegarder sur son site, ce qui n’est pas autorisé par le réseau social. Sur le même principe, les utilisateurs de l’API ne doivent présenter que des contenus encore présents sur le réseau social. Par exemple si ne sont présentés que des contenus likés par un compte, que ce compte retire ses likes sur 2 ou 3 publications, ces dernières ne doivent plus apparaitre dans la liste.

PostGhost twitter

PostGhost permettait aux utilisateurs de retrouver des messages qui avaient été retirés par ses personnalités publiques (compte vérifié et +10K abonnés). Si l’on retrouve beaucoup de messages avec des fautes d’orthographe supprimés pour être réécrits, on pouvait aussi retrouver des publications assez violentes ou d’un gout douteux. C’est le cas lorsqu’il s’agit de Donald Trump, ou de personnalités s’en prenant à Obama par exemple. Malgré son utilité, et bien qu’il soit ouvert à la discussion avec Twitter, le service va devoir fermer ses portes. Dommage, nous attendions de belles perspectives avec l’approche des présidentielles de 2017 !

PostGhost : ce site sauvegarde les tweets supprimés.