Dès les premiers attentats de Daesh, le groupe de hacker Anonymous avait promis des actions de lutte contre leurs différents points de contact et notamment sur Twitter. Après avoir révélé les emails de certains comptes ainsi que leurs logins, la récente tuerie d’Orlando a inspiré un des membres du collectif. En effet, d’autres comptes Twitter ont été hacké suivant l’attentat perpétré contre une discothèque fréquentée par la communauté gay et le drapeau de daesh en image de profil s’est transformé en drapeau aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Après la tuerie qui a fait 49 morts en Floride, un hacker répondant au pseudonyme de WauchulaGhost a déclaré avoir pris le contrôle d’au moins 200 comptes appartenant à des soutiens de Daesh. Plutôt que de simplement bloquer ces comptes ou les signaler, il a leur a donné un petit côté gay.

Ces comptes ont d’ores et déjà été suspendus par Twitter, mais trois sont encore en ligne et toujours sous la gouverne du hacker. Interviewé par CNN, WauchulaGhost a expliqué ses motivations : « il y avait toutes ces victimes innocentes. J’ai senti que je devais faire quelque chose contre l’État Islamique pour défendre ces personnes. Certains d’entre nous ont découvert des vulnérabilités alors nous nous sommes dit, ‘allons prendre leurs comptes … et humilions-les.’ »

Si certains remettent en question le réel intérêt de cette action, il ne faut pas oublier que la dernière action d’Anonymous contre Daesh était un troll massif des hashtags utilisés pour faire circuler leur information. Le groupe avait glissé des vidéos du clip de Never Gonna Give You Up. On appelle cela un Rick Roll, c’est une pratique qui existe depuis les tout débuts d’internet.