Après de nombreuses demandes des utilisateurs et des années de spéculations sur le sujet, Mark Zuckerberg a officiellement annoncé la nouvelle ce Mardi 15 septembre lors d’une réunion tenue au siège social de l’entreprise en Californie.

Il clarifie cependant très vite que ce n’est pas tout à fait un Bouton “Dislike” (“j’aime pas”) qui est en route… Pas comme Youtube et Reddit le font, mais un nouveau choix, plus réaliste que le “Like”, afin de s’exprimer de manière plus adéquate selon le type de situation. Parce que tous les moments ne sont pas de bons moments, et que parfois, le “Like” ne semble pas assez approprié.

Vous avez certainement déjà fait face à un post se référant à une mauvaise nouvelle… Vous avez “Liké”, alors que ce que vous ressentiez vraiment était plutôt de la compassion, de l’empathie. C’est là où Facebook veut intervenir: il souhaite offrir de nouvelles possibilités face au seul choix du Like, finalement un peu trop facile et pas assez authentique face à certaines situations. Un pas de plus vers son ambition de refléter les relations humaines du monde réel.

Les conséquences d’un “Dislike” seraient beaucoup trop brutales, voire désastreuses, en terme de stratégie pour les pages professionnelles (pauvres Community Manager) mais aussi pour les vagues de négativité qui s’abattraient alors sur le réseau social entier. Cela aurait également été un tournant suite à l’intégration de fonctionnalités telles que “Moments”, permettant de remémorer aux users des moments heureux de leur timeline.

Nous avons besoin de trouver la bonne façon de concevoir ce nouveau bouton, afin qu’il devienne une force pour le bien, et non pour le mal” Mark Zuckerberg

Nous n’avons pas plus d’informations concrètes sur la mise en place de cette nouvelle fonctionnalité au nom encore inconnu, mais la firme travaille dessus depuis un bon moment et ne devrait donc pas tarder à lancer les tests, puis le lancement officiel. Stay tuned!

Et vous? Des idées du nom de ce nouveau bouton? Vous approuvez? 

MIS À JOUR le 19/09/2015 : le bouton dislike prendra plutôt la forme d’un bouton d’empathie.
Voir l’article.