Qubits Pharmaceuticals, une start-up française spécialisée dans la physique quantique pour la modélisation moléculaire, et le géant américain de la tech Nvidia, ont conjointement annoncé le 30 novembre 2022 leur association pour la création d'une plateforme de calcul. Celle-ci devrait permettre d'accélérer la découverte de nouveaux médicaments grâce au calcul hybride, un habile mélange entre le calcul classique et le calcul quantique.

Qubit Pharmaceuticals s'appuiera sur sa suite logicielle Atlas

Selon le communiqué rédigé par Qubit Pharmaceuticals, le nouvel outil que l'entreprise va concevoir avec Nvidia sera « la plateforme de calcul la plus puissante au monde pour accélérer la découverte de médicaments ». Pour y parvenir, la start-up française va se baser sur sa suite logicielle Atlas qu'elle a pu mettre au point grâce à une levée de fonds de 16 millions d'euros qu'elle a obtenu en juin 2022.

Ces différents outils permettent de développer de nouveaux médicaments tout en étant assisté par un supercalculateur. Elle exploite la technologie des jumeaux numériques, l'une des innovations de cette décennie. Les logiciels créent des doubles numériques des molécules qui peuvent être présentes dans le médicament que souhaite mettre en place un chercheur. Alors que combiner l'ensemble de ces données prend plusieurs années pour un spécialiste qui utilise une voie conventionnelle ne requérant pas l'usage de tels outils, Atlas le fait en quelques heures.

Pour améliorer les performances de cette suite logicielle, Qubit Pharmaceuticals a fait appel à Nvidia afin d'associer la puissance de calcul de la firme à sa solution.

Nvidia va apporter toute sa puissance de calcul dans ce projet

Pour aider la jeune pousse française, Nvidia va l'aider à développer une plateforme d'une puissance de plusieurs pétaflops, correspondant à plusieurs millions de milliards d'opérations réalisées en une seconde. Cela sera possible en utilisant 200 cartes graphiques (GPU) DGX A100, de dernière génération. Ces GPU auront la lourde tâche de division par plus de 2 le temps nécessaire pour sélectionner les molécules adéquates à la création d'un médicament. De plus, l'arrivée d'une telle plateforme dans ce secteur permettrait de réduire par 10 les investissements nécessaires pour parvenir à un résultat concret.

Même si les composants présents dans cette plateforme sont puissants, ils ne permettent pas forcément d'atteindre une telle puissance de calcul de plusieurs pétaflops. Pour arriver à un tel seuil, Nvidia et Qubit Pharmaceuticals combineront calcul classique et calcul quantique grâce à Nvidia QODA, une plateforme de calcul hybride déjà conçue par la firme américaine. Elle permet de bénéficier de tous les avantages de l'informatique quantique, notamment pour ce qui est de la vitesse de traitement des données.

L'objectif pour les deux associés : que tous les détails de la plateforme de calcul soient corrigés lorsque les ordinateurs quantiques les plus performants seront à maturité, d'ici quelques années.