Dans le cadre de son événement Gartner IT Symposium/Xpo 2020, du 17 au 20 octobre 2022 à Orlando, en Floride, le cabinet américain de conseil a présenté ses estimations pour l'évolution du marché de l'IT en 2023. Les analystes considèrent que la demande dans ce secteur augmentera de 5,1 % l'an prochain, malgré l'inflation et les diverses tensions géopolitiques.

L'inflation et le contexte géopolitique actuel ne freinent pas les dépenses dans l'IT

Alors qu'en 2020, la crise sanitaire induite par l'arrivée du Covid-19 a affecté le marché de l'IT avec près de 300 milliards de dollars de dépenses en moins, les difficultés actuelles comme l'inflation ou la guerre en Ukraine ne semblent pas freiner les entreprises. Pour Gartner, les dépenses mondiales dans l'IT devraient atteindre le seuil des 4 600 milliards de dollars grâce à une hausse de la demande des entreprises qui cherchent à achever leur transformation numérique.

D'après John-David Lovelock, vice-président de la recherche chez Gartner, « les dépenses informatiques des entreprises sont à l’abri de la récession, car les PDG et les directeurs financiers, plutôt que de réduire les budgets informatiques, augmentent les dépenses en faveur de leurs initiatives commerciales numériques ». 200 directeurs financiers ont été contactés par le cabinet pour mieux comprendre leurs dépenses dans l'IT. 69 % d'entre eux prévoyaient de les augmenter dans les prochains mois.

La migration vers le cloud et la transformation numérique porte le marché de l'IT

Toutefois, les entreprises semblent avoir certaines préférences. « Le pouvoir d'achat des consommateurs a été réduit au point que de nombreux consommateurs reportent désormais les achats d'appareils de 2022 à 2023, entraînant une baisse des dépenses en appareils de 8,4 % en 2022 et de 0,6 % en 2023 » ajoute l'analyste. De leur côté, les sociétés priorisent leurs investissements dans certains domaines clés : centre de données, cloud computing, logiciels SaaS, etc. Elles ne cherchent pas forcément à acquérir du matériel informatique qu'elles possèdent généralement déjà.

Graphique mettant en avant les dépenses des entreprises dans le marché de l'IT en fonction de leurs besoins.

Si en 2022, les entreprises ont plus dépensé pour renforcer leurs systèmes de data centers, ils devraient plus investir dans les logiciels et les services IT, notamment dans le cloud, en 2023. Graphique : Worldwide IT Spending Forecast / Gartner.

La digitalisation possède de multiples enjeux qui intéressent tout particulièrement les PME : amélioration de leur communication, de leur productivité, de la gestion de leurs données, optimisation de l'expérience client, etc. « Les entreprises utiliseront la technologie numérique principalement pour remodeler leur flux de revenus, en ajoutant de nouveaux produits et services tout en modifiant le flux de trésorerie et la proposition de valeur des produits et services existants », conclut John-David Lovelock.