Tilkee, une solution de partage de documents sécurisée basée à Lyon, a obtenu deux nouvelles certifications. La première porte sur la gestion de la sécurité des systèmes d’information (ISO 27001), la seconde sur l’hébergement des données de santé (HDS). Selon un communiqué de l’entreprise, Tilkee devient ainsi la première plateforme de partage de documents sécurisés et de signature électronique à être certifiée pour les professionnels de santé aux côtés de plusieurs grands éditeurs de logiciels, dont Microsoft, SalesForce, Oracle, et Zendesk.

Face aux acteurs américains, Tilkee s'appuie sur « les certifications et la conformité RGPD »

Avec la certification HDS, Tilkee répond aux critères de l’ISO 20000 sur les systèmes de gestion de la qualité des services et de l’ISO 27018 sur la protection des données à caractère personnel. Par ailleurs, l’entreprise a obtenu la certification de l’AFNOR « AFAQ Protection des données personnelles ».

« Nous apportons aujourd’hui une offre unique sur le marché, non seulement nous garantissons le plus haut niveau de sécurité des données à nos clients, mais nous avons dans le même temps fait évoluer notre plateforme. Nous sommes désormais en mesure de proposer au marché une solution comparable à celles de nos concurrents Américains, les certifications et la conformité RGPD en plus », revendique le Chief Operating Officer de Tilkee, Sébastien Cochard.

saas tilkee salesforce

Tableau de bord de l'intégration de Tilkee dans Salesforce. Image : Tilkee.

Un service qui respecte les lois européennes et françaises

Si dans la théorie une entreprise proposant des services en France est soumise au règlement général sur la protection des données (RGPD), dans la pratique ce n’est pas vraiment le cas. Pour cause, l’adoption en 2018 du Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act (CLOUD Act) par les États-Unis. Ce texte de loi permet aux forces de l’ordre et aux agences de renseignement américaines d’accéder aux données des opérateurs télécoms et des fournisseurs de services cloud, qu’elles soient stockées aux États-Unis ou à l’étranger. Et dans les usages, le CLOUD Act prévaut sur le RGPD.

Le secteur du partage de documents sécurisés et de la signature électronique reste aujourd’hui majoritairement dominé par des acteurs américains comme Pandadoc, Docsend, DropBox, Box, ou encore Docusign. Utiliser Tilkee, un service basé en France, garantit donc une application du RGPD et du droit français.

Une nouvelle version de Tilkee doit voir le jour dans les semaines à venir au profit d’un espace de consultation plus interactif. La plateforme continuera de modifier et de partager tout type de documents de manière sécurisée, de mesurer l'intérêt des destinataires au travers du scoring de lecture et de signer électroniquement un document. Et dorénavant, les utilisateurs pourront remplir un document en ligne, chatter avec leur interlocuteur, commenter un document en temps réel et collaborer.