Une équipe de chercheurs chinois de l'Université des sciences et de technologie de Chine à Hefei assure avoir conçu l'ordinateur quantique le plus puissant au monde. L'annonce a été faite le 28 juin dernier dans l'archive arXiv de l'Université de Cornell. Selon l'article, ils sont parvenus à surpasser l'ordinateur quantique de Google, Sycamore.

En 2019 Google présente un processeur quantique à 53 qubits, devenant l'ordinateur quantique le plus puissant du monde. Le processeur de l'ordinateur de l'équipe chinoise est doté quant à elle de 66 qubits. Lors du test réalisé par les chercheurs, la machine n'a utilisé que 56 des 66 qubits au total. En plus de cela, l'article précise que la simulation réalisée est deux à trois fois plus complexe que celle de ses compères américains.

Les chercheurs chinois ont réalisé la simulation avec leur processeur Zuchongzhi, en à peine plus d'une heure. Selon eux, même le superordinateur le plus puissant mettrait plus de huit ans à résoudre le problème soumis à l'appareil. L'objectif était bien évidemment de prouver la suprématie de la Chine en matière de recherche scientifique. Cet ordinateur pourrait permettre de résoudre des problèmes plus complexes, ouvrant de nouvelles opportunités dans le domaine de la recherche quantique.

Il faut tout de même préciser que cet ordinateur quantique n'a pas été annoncé dans une grande revue scientifique, comme cela peut se faire en temps normal. L'équipe de chercheurs devra donc démontrer dans les prochains jours la puissance réelle de la machine qu'ils viennent de dévoiler. Fin 2020 des chercheurs chinois avaient déjà dévoilé un appareil quantique "10 milliards de fois plus rapides que celui de Google". La machine était en réalité plutôt limitée dans la diversité de problèmes qu'elle pouvait résoudre. En revanche, cette machine avait été présentée dans la prestigieuse revue Science.