Le 30 juin 2021, soit le dernier jour de son exercice fiscal 2021, Microsoft a annoncé s’être emparé de la technologie Network Cloud d’AT&T. Sur cette plateforme est exécuté le réseau 5G de la première firme de télécommunications américaine. Les détails financiers de l’acquisition n’ont pas été révélés.

Microsoft s’implante sur le marché de la 5G

Ce rachat permet à la firme de Redmond d’avoir à ses côtés l’ensemble de l’équipe chargée du développement de la plateforme cloud d’AT&T. Divers éléments migreront sur le cloud de Microsoft. Parmi eux, le réseau 5G d’AT&T ainsi que le logiciel de cœur de réseau 5G. Ce dernier connecte les utilisateurs mobiles et les appareils IoT à divers services et à internet. "AT&T a développé son propre cloud 5G, mais il était à petite échelle", a déclaré à Bloomberg Roger Entner, analyste des télécommunications et fondateur de Recon Analytics. “Il est logique qu'ils l'externalisent”. Cette acquisition permettra à l’entreprise de télécom américaine de réduire considérablement ses coûts d’ingénierie.

Microsoft prendra en charge le développement et la maintenance du Network Cloud d’AT&T. La migration complète sur Microsoft Azure sera mise en œuvre au cours des trois prochaines années. Ainsi, l’entreprise de Redmond se chargera des connexions utilisateur passant par le réseau 5G d’AT&T et des flux en provenance des objets connectés et autres services qui y sont rattachés. À terme, la plateforme sera proposée à d’autres opérateurs de réseaux sur Azure for Operators, un des services de Microsoft Azure.

Cette acquisition fait suite à celle d’Affirmed Networks, un spécialiste de la virtualisation des réseaux mobiles, et de Metaswitch Networks, un fournisseur de services cloud. "Cet accord n'est pas exclusif, je m'attends donc à ce qu'Azure essaie de s'affirmer en tant que fournisseur de cloud de télécommunications pour de nombreux opérateurs dans le monde", a affirmé Roger Entner. Cela permettrait à Microsoft d’imposer un peu plus sa plateforme cloud sur le marché des télécommunications, et de devenir un acteur clé de la 5G.

De son côté, son concurrent Amazon Web Services, qui domine le marché du cloud, met également les bouchées doubles pour s’imposer sur ce marché florissant. En avril dernier, l’entreprise de diffusion de télévision par satellite Dish Network annonçait passer par le service cloud d’Amazon pour déployer sa 5G.