Pour étendre un peu plus son offre cloud, Microsoft vient de réaliser une nouvelle acquisition. Après le rachat il y a quelques semaines de la société Affirmed Networks, cette fois-ci la firme de Redmond vient de faire l’acquisition de Metaswitch Networks.

Metaswitch Networks : la nouvelle acquisition de Microsoft

Cette entreprise britannique développe des technologies pour le cloud à destination des opérateurs et des fournisseurs de réseaux. La société existe depuis 1981 et avait déjà levé beaucoup d’argent. Nous ne connaissons pas le montant du rachat. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle opération de la part de Microsoft témoigne de l’intérêt croissant des entreprises technologiques pour les architectures cloud.

Un rachat qui intervient quelques jours après que Rakuten, le géant japonais du commerce électronique, ait annoncé qu’il allait acquérir Innoeye, un autre spécialiste qui fournit des services de communication basés sur le cloud. Selon Microsoft, le champ de compétences de Metaswitch est totalement complémentaire à celui d’Affirmed Networks. Avec ces deux acquisitions, l’entreprise américaine espère pouvoir prendre une longueur d’avance. Un porte-parole précise que :

“Microsoft a l’intention de tirer parti du talent et de la technologie de ces deux organisations, en faisant progresser la plateforme Azure pour améliorer ses capacités et créer un écosystème durable basé sur le cloud”.

Pour le moment, Amazon Web Services reste le plus grand fournisseur de cloud. Le géant américain est indétrônable. Il est tout de même important de noter que Microsoft Azure gagne en croissance. Sa part de marché est passée de 14,5% à 16,9% en un an. C’est le fournisseur qui a eu la meilleure croissance, si on le compare à AWS et Google Cloud. Enfin, Google Cloud reste discret mais progresse à son rythme, passant de 5,6% à 6,9%.

La révolution de la 5G est en marche

La 5G représente une opportunité formidable pour les fournisseurs de cloud. Rakuten l’a parfaitement compris. En février, l’entreprise japonaise déployait un essai OpenRAN 5G à Singapour. Si le japonais décide de s’associer à l’opérateur singapourien, c’est pour prouver l’efficacité de son approche en réseau virtuel, et en faciliter l’adoption. Au Japon, Rakuten Mobile développe un réseau basé sur le cloud, avec une infrastructure programmable, et une automatisation de bout en bout.

Microsoft ne compte pas se laisser distancer. L’entreprise explique que : “nous continuerons à soutenir les modèles hybrides et multi-cloud afin de créer un écosystème de télécommunications plus diversifié et de stimuler une innovation plus rapide, un ensemble élargi d’offres uniques et de plus grandes possibilités de différenciation”.