Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa propose à huit citoyens du monde de le rejoindre gratuitement pour un voyage autour de la Lune en 2023. Pour être sélectionné, il y a seulement deux critères à remplir : « pouvoir repousser ses limites pour aider d'autres personnes et la société en général, d'une manière ou d'une autre » et être « prêt à soutenir d'autres membres d'équipage qui partagent les mêmes aspirations ».

Il est prévu depuis 2018 que Yusaku Maezawa voyage à bord d’une fusée Starship de SpaceX ; à l’époque, l’homme d’affaires accompagnait Elon Musk lors d’une conférence de presse pour l’annoncer. En 2020, le Japonais concrétisait un peu plus ses plans en proposant à huit artistes de le rejoindre lors de son séjour, afin que ces derniers puissent ensuite « créer quelque chose après leur retour sur Terre ». Il avait également pour ambition de participer à une télé-réalité pour trouver la femme de sa vie et que celle-ci l’accompagne, elle aussi, lors de son voyage spatial. La production avait toutefois été stoppée pour « raisons personnelles ».

Depuis, le projet dearMoon était donc resté discret, mais ses contours se dévoilent davantage puisque n’importe qui peut désormais s’inscrire sur le site pour être sélectionné pour le séjour. Au total, 11 ou 12 personnes y participeront (8 citoyens, le milliardaire et, probablement, 2 ou 3 professionnels pour les accompagner) : « Je paierai pour tout le voyage. J'ai acheté tous les sièges, il s'agira donc d'un voyage privé », assure Yusaku Maezawa.

Prévu en 2023, le vol devrait donc être réalisé à bord d’un lanceur Starship, la prochaine fusée de SpaceX qu’Elon Musk considère désormais comme la priorité absolue de l’entreprise. À terme, le vaisseau pourra transporter des humains et jusqu’à 100 tonnes de charge utile jusqu’à la Lune, et même jusqu’à Mars selon les plans de la firme spatiale. Il est toutefois difficile de dire si la date annoncée par Musk et Maezawa sera tenue : Starship est, pour l’heure, à l’état de prototype ; les deux vols récents réalisés en haute altitude par ce dernier se sont achevés par une explosion…

Le séjour en lui-même consiste à quitter la Terre pour aller faire le tour de la Lune et revenir, avec un temps estimé à trois jours pour l’aller et trois pour le retour. « Cela ne s'est jamais produit auparavant et nous allons passer derrière la Lune, ce qui finira donc par être l’endroit le plus lointain de la Terre où un humain s’est jamais rendu », explique Elon Musk.

Du côté de SpaceX, ce ne sera pas le premier vol entrant dans la catégorie du tourisme spatial. À la fin de l’année 2021, la mission Inspiration4 transportera quatre civils en orbite autour de la Terre dans une capsule Crew Dragon.