L’intelligence artificielle de Google, Duplex, peut désormais prendre des rendez-vous chez le coiffeur pour le compte des humains aux États-Unis. Cette fonctionnalité était la première mise en avant par la firme de Mountain View lors de la présentation de l’IA, mais elle avait été reléguée au second plan.

Un catalogue de fonctionnalités qui grandit

Cette présentation a eu lieu lors de la conférence I/O 2018. Duplex est ainsi un prolongement du Google Assistant qui permet de passer des appels pour prendre des rendez-vous grâce à un traitement de langage naturel. Premièrement introduite sur les smartphones Pixel, elle est depuis disponible sur d’autres smartphones, notamment les Samsung et les iPhone. Dès novembre 2018, Duplex pouvait réserver au restaurant, tandis que les réservations au cinéma ont également été testées via une fonctionnalité Google Chrome. Plus récemment, Duplex a été lancée en Espagne afin de contacter les commerces et restaurants et mettre à jour leurs horaires sur Google, alors que les mesures de confinement ont bouleversé le quotidien de la population.

Duplex est désormais capable de prendre un rendez-vous chez le coiffeur, fonctionnalité qui n’était jusqu’alors pas disponible alors qu’elle avait été mise en avant par Google lors de l’introduction de l’IA en 2018. Pour ce faire, l’utilisateur doit choisir un salon via Search ou Maps, puis indiquer certains éléments au Google Assistant : le type de coupe privilégié, une fourchette d’horaires, si il s’est déjà rendu à cet endroit et, dans ce cas, donner le nom du coiffeur qui le prendra en charge. Duplex s’occupe ensuite de contacter le salon par téléphone.

À chaque fois que Duplex joint un commerce, l’IA fait comprendre à son interlocuteur que l’appel est automatisé et enregistré, ce dernier pouvant refuser cette option, l’appel est alors effectué par un humain.

Une voix très humaine

Google Duplex est controversée depuis sa création, sa ressemblance frappante avec les voix humaines est en effet interpellante, d’autant plus qu’elle possède des intonations très « humaines » et qu’elle est également capable de reproduire des interjections comme « oh » ou ah ». Malgré ces réticences, il y a fort à parier que l’IA ne sera pas mise au placard, elle a d’ailleurs pris une autre dimension durant le confinement faisant suite au début de la pandémie de Covid-19.

Comme l’indique VentureBeat, le fait que les rendez-vous chez le coiffeur, qui représentent un défi technique, aient été ajoutés à son catalogue de fonctionnalités prédit de nouvelles capacités pour Duplex.