Facebook continue sa conquête de l’univers du jeu vidéo. La firme vient en effet d’annoncer le rachat du studio VR Sanzaru Games, qui a notamment développé le titre Asgard’s Wrath sur Oculus Rift.

Un “vétéran

C’est Mike Verdu, directeur du contenu VR chez Facebook, qui a annoncé la nouvelle dans un billet de blog. Sanzaru Games rejoint l’équipe d’Oculus Studios, filiale du réseau social qui a commercialisé les casques Oculus Rift et Oculus Quest. Ce rachat intervient quelques mois après que Beat Games Studio, autre compagnie spécialisée dans les jeux en réalité virtuelle, ait été acquise par la firme de Mark Zuckerberg.

Ayant déjà développé des titres sur plusieurs plateformes, Sanzaru est un vétéran dans le monde du jeu vidéo ainsi qu’un pionnier de la réalité virtuelle”, explique Mike Verdu. Le studio a en effet créé quatre jeux pour Oculus depuis 2016 : Ripcoil, VR Sports, Challenge, MARVEL Powers United VR et bien sûr, Asgard’s Wrath. Ce jeu d’aventure à la première personne prenant place dans la mythologie nordique a été un franc succès, motivant Facebook à se rapprocher de Sanzaru Games.

Le studio reste en partie indépendant

Fondé en 2006, le studio américain a notamment développé Sonic Boom sur Nintendo 3DS, Sly Cooper sur PlayStation 3 et The Sly Trilogy sur PSVita, puis s’est spécialisé dans la VR. Comme le précise le communiqué de Facebook, “la vaste majorité” des employés de Sanzaru vont rejoindre Oculus Studios. L’entreprise précise toutefois que le studio continuera à travailler de manière indépendante depuis ses trois bureaux situés entre la Californie et l’Ontario, et continue donc avec la même stratégie que pour Beat Games :

La culture d’un studio est un élément crucial de son succès, et cela est d’autant plus vrai pour Sanzaru. Il s’agit d’un aspect de l’entreprise que nous admirons et que nous souhaitons maintenir. Il va continuer à créer des expériences VR incroyables en tant que studio indépendant […] avec le soutien total de Facebook et de l’équipe passionnée d’Oculus Studios derrière lui.

Pas de révélations sur l’avenir

Il est désormais clair que Facebook souhaite faire frémir la concurrence sur le marché déjà très compétitif de la VR, où des mastodontes du jeu vidéo comme Sony sont déjà bien installés.

Pour le moment, l’entreprise n’a pas souhaité donner d’informations sur ses projets futurs avec l’acquisition de Sanzaru Games, mais affirme être en train “d’explorer de nombreuses manières d’accélérer le développement de la VR”.