Avec Outlook, Microsoft s’est fixé l’objectif de permettre une productivité, personnelle et organisationnelle, chaque jour meilleure que la veille. Pour se faire, l’entreprise américaine travaille actuellement sur une nouvelle fonctionnalité, qui pourrait bientôt être déployée. Il s’agit d’Outlook Spaces. Cette fonctionnalité permet de gérer ses rendez-vous, ses to-do list, mais aussi ses e-mails.

Un outil unique pour des tâches multiples

C’est sur Twitter que cette fonctionnalité a été mise en avant. Le compte @h0x0d a publié une vidéo et un lien d’accès ce week-end. La vidéo présente des fonctionnalités et les possibilités offertes par Outlook Spaces. Il s’agit en fait d’une zone unifiée permettant de prendre des notes, d’ajouter et gérer ses rendez-vous, de traiter ses mails, de faire des listes, de gérer des documents ainsi que divers dossiers.

Dans la même catégorie

En rassemblant tous ces outils au même endroit, Microsoft veut offrir aux utilisateurs, et précisément aux professionnels, un gain de temps et une navigation simplifiée. Ce projet qui est en construction sur le site, a été testé par quelques personnes qui ont pu le faire fonctionner grâce à des outils de développement.

Microsoft ne confirme pas… pour le moment

Alors que le projet n’a pas été évoqué de manière officielle, les équipes qui travaillent sur l’outil Outlook Spaces (qui pourrait d’ailleurs changer de nom avant son déploiement) pensent déjà aux futures mises à jour. Il est ainsi indiqué sur le site “Dans les prochaines versions, nous utiliserons l’IA pour aider à découvrir et à regrouper des éléments de travail dans Spaces”.

Il est également possible de se demander comment sera géré Spaces avec le projet Cortex. Présenté en novembre dernier, il s’agit d’un projet de gestion des connaissances basé sur Graph, soit un outil qui permettra d’ajouter des informations sur les fichiers, les contacts et les éléments de calendriers, deux fonctionnalités qui pourraient beaucoup se ressembler donc.

Mais pour l’heure, Microsoft a été interrogé par ZDNet et l’entreprise n’a souhaité dire si oui ou non, l’outil serait déployé, ni la date à laquelle cela pourrait se faire. Patience donc.