Facebook vient de faire l’acquisition de Scape Technologies, une startup londonienne qui a développé un système de géolocalisation ultra précis, qui fonctionne sans GPS, et qui se repose sur la vision par ordinateur. Un rachat discret mais stratégique pour le groupe de Mark Zuckerberg qui pourra continuer de développer ses activités dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée, mais pas seulement.

Un système de positionnement visuel innovant

Fondée en 2017, l’entreprise Scape Technologies s’est fait connaître pour avoir développé un système de positionnement visuel (VPS) qui se passe complètement du GPS et qui offre des résultats bien plus précis que ce dernier. Encore en cours de développement, cette solution basée sur la vision par ordinateur permettra à tout appareil équipé d’une caméra de comprendre son environnement, mais aussi et surtout de déterminer avec précision la position exacte des usagers. Pour simplifier, la startup explique que son système “donne des yeux” à n’importe quel appareil.

Pour Edward Miller, PDG et cofondateur de Scape Technologies, l’objectif de cette technologie est de créer un système de cartographie capable de transformer des photos et des vidéos en imagerie 3D, mais ses applications sont en réalité bien plus larges : robotique, domotique, mobilité, logistique, réalité augmentée, réalité virtuelle… Les champs des possibles sont extrêmement larges et Facebook a bien compris l’opportunité qu’il y avait à saisir. C’est pourquoi la firme de Mark Zuckerberg s’est empressée de racheter Scape Technologies.

Selon nos confrères de TechCrunch, cette acquisition est d’ores et déjà effective et le montant de l’opération s’élèverait à 40 millions de dollars, soit plus de 36 millions d’euros. Facebook détient désormais 75% des capitaux de la startup.

Une acquisition stratégique pour Facebook

Discret, Facebook n’a délivré aucun communiqué officiel quant à cette nouvelle acquisition. Contacté par les équipes de TechCrunch, un porte-parole du groupe a seulement précisé :“Nous acquérons de temps en temps des entreprises technologiques plus petites. Nous ne parlons pas toujours de nos projets”.

Des projets, justement, Facebook doit en avoir plusieurs pour cette technologie. À commencer par le développement de ses futurs produits en réalité augmentée, notamment pour ses lunettes AR qui auraient pour objectif de révolutionner notre utilisation des réseaux sociaux. Elle pourrait également servir à perfectionner l’intelligence artificielle de Facebook qui est capable de retrouver son chemin sans carte, ni accès internet. Avec une telle technologie, Facebook élargit son champ des possibles et signe une acquisition stratégique qui permettra de développer des projets novateurs au cours de cette prochaine décennie.