Exploit du côté de Facebook. La firme de Mark Zuckerberg a annoncé sur son blog avoir mis au point une intelligence artificielle capable de retrouver son chemin sans avoir besoin de carte, ni même d’un accès à internet. Une prouesse qui devrait ouvrir la voie à des robots et des assistants virtuels plus performants.

Un taux de réussite de 99,9%

Facebook n’en finit plus d’innover en matière d’intelligence artificielle. Après avoir développé une technique capable de comprendre des actions issues de vidéos et un outil qui analyse les déplacements des populations touchées par une catastrophe, la firme de Mark Zuckerberg a dévoilé une IA qui atteint sa destination 99,9% du temps dans des environnements fermés, sans avoir besoin d’utiliser de carte, ni de connexion internet. Mieux encore, celle-ci est capable de le faire avec un écart de seulement 3% par rapport au chemin le plus court.

Les équipes de Facebook se félicitent : “Il n’y a pas de place pour l’erreur. Pas de mauvais virages, pas de retours en arrière, pas d’explorations ou de déviations de quelque nature que ce soit”. Selon eux, cette IA serait également en mesure de “faire des choix intelligents, comme choisir le bon embranchement sur un échangeur. Par ailleurs, si l’itinéraire lui dit d’aller tout droit mais qu’il y a un mur en face, l’IA va décider d’elle même de tourner à gauche ou à droite“.

Cet algorithme baptisé DD-PPO (Decentralized Distributed Proximal Policy Optimization) serait basé sur seulement trois éléments : un appareil photo RGB-D pourvu de données détaillées, un GPS et une boussole. L’astuce pour arriver à un tel résultat final a consisté à mettre en place une nouvelle méthode d’apprentissage profond qui est en capacité de s’adapter rapidement tout en restant synchronisée malgré d’immenses charges de calculs.

Facebook compte encore améliorer son IA

Les usages de cette intelligence artificielle sont multiples. Si pour l’heure elle n’est effective que dans les environnements fermés, Facebook compte bien la développer afin de la rendre effective dans les environnements extérieurs. L’un des autres objectifs est également d’arriver à nouveau à de tels résultats sans utiliser ni boussole, ni GPS. Pour maximiser ses chances de réussite, la firme a décidé qu’elle partagerait prochainement DD-PPO en open source.

Si ces objectifs sont atteints, les usages possibles pour cette IA seraient alors aussi vastes que variés. Elle pourrait révolutionner les systèmes des voitures autonomes, offrir de nouvelles compétences à nos assistants virtuels ou encore développer davantage les techniques de localisation. Elle pourrait également servir à de l’exploration à travers des robots qui s’introduiraient dans des environnements inconnus et/ou dangereux.