Wikipédia, l’immense encyclopédie en ligne vient de passer un nouveau cap : comme Techcrunch l’annonce, elle recense désormais plus de 6 millions d’articles en anglais. 19 ans après sa création, le six millionième article a été écrit à propos de Maria Élise Turner Lauder, une enseignante, écrivaine de voyage et romancière.

L’édition anglaise de Wikipédia bat les records

Même si Wikipédia existe dans des dizaines de langues, c’est la version anglaise de l’encyclopédie participative en ligne qui dispose du plus grand nombre d’articles. En plus de cela, c’est également la version la plus consultée dans le monde entier. En moyenne, chaque jour ce sont 255 millions de pages qui sont vues et cela fait de Wikipédia le huitième site web le plus consulté dans le monde.

Lorsqu’il a fondé Wikipédia, Jimmy Wales espérait fournir “un accès gratuit à toutes les connaissances humaines”, mais ne doutait sans doute pas du succès qu’allait rencontrer la plateforme.

L’encyclopédie est devenue omniprésente au fil du temps

Pour Ryan Merkley, le chef du cabinet Wikimedia, l’organisation à but non lucratif qui se trouve derrière le site, ce cap montre “ce que les humains sont capables de faire ensemble”. Car tous les rédacteurs d’articles sur le site de l’encyclopédie sont des contributeurs bénévoles et les articles sont rédigés par des personnes qui le font pour le plaisir et non pour un travail rémunéré.

L’encyclopédie est d’autre part totalement financée par des donations. Elles sont utilisées par Wikimedia et essentiellement dédiées à l’ingénierie et au développement du logiciel MediaWiki. Ainsi, si aujourd’hui, Wikipédia dispose de plus de 6 millions d’articles en anglais, c’est grâce aux dons et aux multiples contributeurs. Parmi ces derniers figurent d’ailleurs une physicienne qui a rédigé au moins 270 profils sur la plateforme.

En décembre 2018, il y avait quasiment 420 000 nouveaux articles en ligne sur la plateforme, de manière générale, chaque jour, contre seulement 19 000 en 2001, preuve du succès toujours plus grand de l’encyclopédie participative.